Vatican

Cardinal Pell: Rome réagit à la décision de la Haute Cour d'Australie

«Conscient que le cardinal Pell a toujours affirmé son innocence», le Saint-Siège prend acte de la décision de la Haute Cour d’Australie d’examiner l’appel du prélat australien. C’est ce que déclare dans un communiqué Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège le 13 novembre 2019.

Un peu plus tôt le jour même, la Haute Cour australienne annonçait qu’elle examinerait cet ultime pourvoi présenté en septembre dernier par le prélat australien. L’ancien préfet du Secrétariat pour l’Economie du Saint-Siège a été condamné le 13 mars 2019 par la justice de son pays à six ans de prison pour l’agression de deux adolescents en 1996 et 1997 dans la cathédrale de Melbourne.

Le cardinal «n’a jamais cessé de clamer son innocence»

Ayant fait appel du jugement, son recours a été rejeté le 21 août suivant, par deux juges sur les trois désignés pour examiner la requête. «Evidemment déçu» par cette décision, «le cardinal n’a jamais cessé de clamer son innocence».

Les avocats du cardinal Pell ont finalement décidé de porter un recours spécial devant la Haute Cour d’Australie. Celle-ci a donc annoncé qu’elle acceptait d’examiner cet ultime appel du cardinal Pell. Le Saint-Siège, «en confirmant sa confiance dans la justice australienne, prend acte de la décision de la Haute Cour australienne d’accueillir la requête en appel présentée par le cardinal George Pell, conscient que le cardinal a toujours affirmé son innocence».

Par l’intermédiaire de Matteo Bruni, le Saint-Siège saisit également l’occasion de ce nouveau rebondissement pour «réaffirmer une fois de plus sa proximité avec ceux qui ont souffert des abus commis par des membres du clergé». (cath.ch/imedia/ah/be)

Début mars 2016, le cardinal était auditionné par la Commission royale de Sydney en vidéo conférence. | Snapshot youtube
13 novembre 2019 | 12:37
par I.MEDIA
Partagez!