Bernard Litzler, directeur de Cath-Info, commente l'année 2016  le 18 mai 2017, lors de l'assemblée générale  à Lausanne (Photo: B. Hallet)
Suisse
Bernard Litzler, directeur de Cath-Info, commente l'année 2016 le 18 mai 2017, lors de l'assemblée générale à Lausanne (Photo: B. Hallet)

Cath-Info connaît un développement réjouissant

19.05.2017 par Jacques Berset, cath.ch

“Cath-Info est une réussite! Le site cath.ch a connu en 2016 une croissance remarquable: de 243’983 visites au 2e semestre 2015 à 523’348 au 2e semestre 2016”, a lancé son directeur Bernard Litzler lors de l’Assemblée générale ordinaire de l’association, qui s’est tenue le 18 mai 2017 à la paroisse du Sacré-Cœur, à Lausanne.

Sur les réseaux sociaux, la progression du Centre catholique des médias Cath-Info est encore plus spectaculaire, avec une hausse de 84’417 à 252’510 visites d’un semestre à l’autre, a encore détaillé le directeur de Cath-Info devant la soixantaine de participants à l’assemblée générale de l’association présidée par André Kolly.

Année 2016 “tendue et laborieuse”

Mais Bernard Litzler n’a pas caché que pour Cath-Info, l’année 2016 a été “tendue et laborieuse”, surtout après “l’annonce choc”, en novembre 2015, de la volonté de la Radio Télévision Suisse (RTS) de réduire de 40% les budgets consacrés aux Emissions religieuses produites par Médias-pro et Cath-Info au sein de la rédaction de RTSreligion.

“Mais l’année a été aussi très riche”, car cette contrainte a entraîné de fortes réactions, aussi bien dans le public que dans les institutions, avec le lancement d’une pétition pour éviter cette amputation.

“On a découvert des ressources insoupçonnées: 25’000 signatures, du jamais vu à la RTS, ont pu être remises à la direction de la RTS le 11 janvier 2016”. Ce levier a été décisif pour négocier la nouvelle convention entre la RTS, Médias-pro et Cath-Info, les deux partenaires de RTSreligion.

Fort impact à RTSreligion

Les négociations se sont achevées en juin 2016, et ont eu des incidences sur les productions radios et TV réalisées au sein de RTSreligion. C’est en télévision que l’impact a été le plus fort (passage de 12 offices télévisés produits par la RTS à 2, suppression des émissions Sur le parvis et Dieu sait quoi, qui a fusionné avec Faut pas croire).

Au final, a estimé Bernard Litzler, l’année 2016 s’est heureusement mieux terminée, avec la conclusion de la nouvelle convention tripartite RTS – Médias-pro – Cath-Info et le déménagement à l’avenue de la Gare, à Lausanne, de la direction et de la rédaction de cath.ch.

Mais le directeur de Cath-Info n’a pas caché ses soucis quant à l’avenir des subsides versés par la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (CCCRS ou RKZ). En effet, d’aucuns, outre-Sarine, estiment que les Romands touchent une part trop importante de subventions, et qu’il faudrait rééquilibrer le partage en leur faveur. Pourtant, a-t-il souligné, “le franc investi en Suisse romande est, en terme d’impact sur le public, le plus productif de Suisse!”.

Fabien Hünenberger, journaliste de RTSreligion, le 18 mai 2017, lors de l’assemblée générale de Cath-Info (Photo: B. Hallet)

Hausse de l’audience

Présentant les bons résultats de RTSreligion en radio, Fabien Hünenberger a relevé, à titre d’exemple, que Hautes Fréquences, magazine des religions sur RTS-La Première, atteint une audience de 23’000 personnes,  avec une hausse de 5% entre 2015 et 2016. Certainement que ces émissions religieuses ont connu un regain de notoriété suite aux menaces sur leur pérennité et à la mobilisation du public, a-t-il laissé entendre. Il a également rappelé que l’émission A vue d’esprit a été remplacée par Babel, une émission de décryptage religieux ou spirituel, le dimanche de 11h à 11h40.

Emmanuel Tagnard, producteur à RTSreligion fait le bilan de l’année 2016 (Photo: B. Hallet)

Emmanuel Tagnard, producteur catholique du magazine Faut pas croire, a salué la grande solidarité envers les émissions religieuses qui s’est manifestée parmi les collègues travaillant à la tour de la télévision à Genève durant l’année cruciale 2016. Emission de débat et de reportage, Faut pas croire a également progressé en termes d’audience. Avec 17’000 téléspectateurs de moyenne, le magazine atteint une part de marché de 8,6% en 2016, contre 5,7% l’année précédente. A noter que TV5 Monde a repris dix émissions Faut pas croire pour les diffuser pendant l’été 2016.

Maurice Page, rédacteur en chef de cath.ch, présente les résultats de l’audience sur internet (Photo: B. Hallet)

Présence accrue sur les réseaux sociaux

L’audience du site internet www.cath.ch a connu en 2016 une progression considérable, avec près de 2’400 visites quotidiennes, soit un millier de plus que l’année précédente, a détaillé son rédacteur en chef Maurice Page. Sur l’année, ce sont quelque 1,4 million de pages qui ont été vues, pour 41,2% par des visiteurs de Suisse, suivis par la France (32,4 %), les Etats-Unis (5,44%), le Canada (3,13%), la Belgique (2,83%), la Russie (1,47%), l’Italie (1,39%), le Congo Kinshasa (1,06%).

Pierre Pistoletti décrit le positionnement de cath.ch sur les réseaux sociaux (Photo: B. Hallet)

Pierre Pistoletti, présentant l’impact de cath.ch sur le web les réseaux sociaux, a relevé que les moteurs de recherche sont la porte d’entrée principale, essentiellement par le biais de Google (39% des visites en 2016). Le site internet www.cath.ch se positionne de mieux en mieux sur les moteurs de recherche.

Les comptes de pertes et profits de 2016, d’une hauteur de 1,855 million de francs, montrent un léger bénéfice, grâce notamment au soutien du CCRT Solidaire, qui outre la subvention de la RKZ, de la contribution de la RTS, de la Quête du dimanche des médias, des dons et de la vente d’abonnements, soutient financièrement l’activité de Cath-Info.

Hommage aux bénévoles

“La richesse de notre site doit aussi son succès à la présence de collaborateurs bénévoles”, a tenu à souligner Bernard Litzler. Outre la quinzaine de blogueurs, qui offrent régulièrement leurs réflexions pour enrichir le regard chrétien sur le monde, le directeur a mentionné les collaborations de Francine Stucki, qui assume l’Agenda de cath.ch, et de Marie-Estelle Perrin qui alimente les pages dédiées à RTSreligion, ou encore les petites mains qui plient le Bulletin de Cath-Info qui tisse des liens avec les personnes et institutions qui soutiennent son travail.  (cath.ch/be)


Nyon The Gaze of the Sea - Les yeux de la mer, de José Alvarez, Prix du jury interreligieux (Photo: www.visionsdureel.ch)

Visions du Réel: Le Prix du jury oecuménique au film mexicain "Les yeux de la mer"

Les étudiants de l'IFM se forment aux médias à Cath-Info, à Lausanne (photo Pierre Pistoletti)

Cath-Info et Saint-Augustin forment les étudiants de l’IFM

Actualités ›