Suisse

Cath-Info: «Un beau bateau, pas une galère!»

Réunie en assemblée générale, le 16 septembre 2020, à Lausanne, l’association Cath-Info a salué le travail et l’engagement de ses journalistes pendant la période de la pandémie du covid-19. Les équipes de cath.ch, de la radio et de la télévision ont donné le meilleur d’elles-mêmes pour apporter au public une parole vraie et crédible en des temps troublés.

L’assemblée réunie à la paroisse du Saint-Rédempteur à Lausanne, sous la présidence d’André Kolly, a été le cadre de la passation de témoin entre le directeur sortant Bernard Litzler qui achève son mandat le 31 décembre 2020 et le directeur nommé, Fabien Hünenberger, qui reprendra les rênes en 2021.

Pour une parole vraie et crédible

André Kolly, président de Cath-Info, a salué l’engagement de tous les collaborateurs | © Bernard Hallet

Bernard Litzler a thématisé sur les enseignements de la crise de la pandémie du coronavirus qui a paralysé la vie sociale au printemps 2020. Cette épidémie a montré l’importance du lien, de la communion, entre nous, a-t-il relevé. Elle a mis en lumière l’importance de la présence sur le service public radio et TV et sur internet par cath.ch. La maladie a mis également en avant la nécessité d’une parole vraie et crédible, avec une valeur ajoutée face à la montagne d’informations plus ou moins anxiogènes. L’augmentation de la fréquentation sur les sites et les réseaux sociaux l’a démontré de manière claire.

Une aventure médiatique

Malgré la distance physique, les rédactions n’ont pas réduit leur investissement et ont fait preuve de leurs compétences. En résumé pour Bernard Litzler, Cath-Info est un «beau bateau, pas une galère». Son équipage formé du comité, des bénévoles et des collaborateurs est parvenu à maintenir le cap. «Cath-Info c’est bien plus qu’une entreprise, c’est une aventure médiatique, une référence dans le paysage romand.»

Fabien Hünenberger qui reprendra la direction en 2021 s’est fixé quelques orientations. La première est de garder le contact avec une Eglise qui change dans un monde en mutation. Il s’agit de montrer une religion incarnée dans la société et le quotidien, de faire découvrir les ‘frontières invisibles’ de l’Eglise.

Fabien Hünenberger reprendra la direction de Cath-Info, le 1er janvier 2021 | © Bernard Hallet

Le journaliste reste un artisan

Renforcer les collaborations avec les collègues protestants de Médias-pro, la RTS et les autres partenaires constitue un deuxième axe d’action. Le troisième défi est de défendre le caractère ‘artisanal’ du métier de journaliste. «Même si nous travaillons avec des moyens hi-tech, nous devons toujours œuvrer avec patience et intelligence pour répondre aux attentes de nos publics.» Cela passe par le renforcement des synergies rédactionnelles entre cath.ch, la radio, la TV et le nouveau secteur de RTSreligion digital. Dans le même sens, les produits et les services devront être toujours plus personnalisés selon les missions, les réseaux et les territoires numériques.

A la conquête du continent numérique

Explorer et conquérir le continent numérique sera la tâche du journaliste Pierre Pistoletti engagé depuis le 1er septembre 2020 comme responsable du nouveau secteur RTSreligion digital. Il s’agit d’abord de mettre en valeur sur internet et sur les réseaux sociaux les contenus produits par la radio, la TV ou cath.ch. Il s’agit ensuite de créer des contenus ‘natifs’ c’est-à-dire conçus et réalisés spécialement pour une diffusion sur la toile avec le langage propre à chaque média. Pour Pierre Pistoletti, le fait religieux, la spiritualité et les questions de sens peuvent prendre un vraie place sur le numérique.

Comptes équilibrés

Faire tourner une entreprise de 15 personnes pour 10,5 équivalents plein temps nécessite aussi de trouver les ressources financières nécessaires. Pour 2019, les comptes de Cath-Info se clôturent sur un léger bénéfice de 40’000 francs pour des charges de 1’632’000 francs. Ce montant servira à renforcer le capital de l’association, a précisé le caissier Jean-François Journot. Pour les années 2020 et 2021, les budgets misent sur des résultats similaires, sous réserve des effets du covid, notamment sur les contributions des paroisses et la quête du dimanche des médias. Pour les années à venir, il faudra en outre trouver de nouvelles sources de financement.

Renforcer l’ancrage en Suisse romande

Pierre Pistoletti a été nommé producteur de RTSreligion digital | © Bernard Hallet

En acceptant quatre nouvelles entités catholiques-romaines ainsi que 27 nouveaux membres individuels, l’association Cath-Info continue de renforcer son ancrage, s’est félicité son président André Kolly. Même s’il reste encore pas mal de travail pour une vraie prise de conscience de la place, du rôle et des services rendus par Cath-Info à l’Eglise en Suisse romande, estime-t-il.

L’assemblée a également reconduit dans leur fonction les huit membres du comité. «Ces membres totalement bénévoles ne ménagent ni leur temps ni leur énergie pour encadrer et soutenir le travail des professionnels. C’est une grande chance pour un directeur», a remercié Bernard Litzler. (cath.ch/mp)

L'assemblée générale de Cath-info a initié la transition entre Bernard Litzler, actuel directeur de Cath-info (à dr.), et Fabien Hünenberger (à g.) qui lui succèdera en janvier 2021 | © Bernard Hallet
16 septembre 2020 | 14:44
par Maurice Page
Partagez!