International

Chili: deux pasteurs nommés dans des diocèses marqués par des abus

Le pape François a nommé au Chili Mgr Jorge Patricio Vega Velasco et Mgr Guillermo Patricio Vera Soto, respectivement à la tête du diocèse de Valparaiso et de Rancagua, a annoncé le Saint-Siège le 8 juin 2021. Ces deux évêques au profil de pasteurs arrivent dans des diocèses secoués dans le passé par des scandales d’abus sexuels, indique un prêtre chilien à I.MEDIA.

Avec cette double nomination dans les diocèses de Valparaiso et de Rancagua, tous deux marqués par des scandales d’abus sexuels, le pape poursuit sa réforme du clergé chilien. Mgr Velasco et Mgr Vera Soto sont de « vrais pasteurs, des hommes simples », explique un prêtre chilien à I.Media.

Le 17 mai 2018, les évêques chiliens avaient tous présenté leur démission au pape François pour manifester leur impuissance face à la crise des abus sexuels qui touchait alors leur pays. Depuis le pape François a effectué de nombreuses nominations à la tête des diocèses du Chili, notamment celle de l’archidiocèse de Santiago, en la personne du cardinal espagnol Celestino Aós Braco, lui-même au profil de pasteur et issu d’un diocèse très rural.

Mgr Jorge Patricio Velasco , 63 ans, est issu du diocèse pauvre et rural de Illapel où il avait été nommé évêque en 2010, explique ce bon connaisseur de l’Église au Chili. Ce prélat missionnaire a passé treize ans en Angola. Il a également dirigé les Œuvres pontificales missionnaires du Chili de 2003 à 2010.

Il arrive désormais dans un des diocèses les plus importants du Chili, marqué fortement par des cas d’abus sexuels dans le passé, souligne cette même source. Mgr Velasco succèdera à un administrateur apostolique, Mgr Pedro Mario Ossandón Buljevic dont le passage aurait été mal vécu par les prêtres du diocèse: «son style autoritaire a entamé le moral des prêtres».

Quant à Mgr Soto, il est «un pasteur avec des compétences dans le monde rural, parfait pour le diocèse Rancagua lui aussi particulièrement rural». Le prélat de 63 ans était jusqu’alors évêque de Iquique où il avait été nommé en 2014. (cath.ch/imedia/ah/mp)

La cathédrale de Vaparaiso du Chili attend son nouvel évêque | Wikimedia commons Robert Cutts CC-BY-2.0
8 juin 2021 | 16:02
par I.MEDIA
Abus sexuels (750), Chili (158), évêque (12)
Partagez!