Chili: sanctions et enquêtes pour des cas d'abus sexuels

Les sanctions tombent dans les cas d’abus sexuels commis par des prêtres au Chili. Le Saint Siège a renvoyé de l’état clérical, le 12 septembre 2018 le Père Cristian Precht Banados. Ce prêtre, très connu au Chili, avait été, de 1995 à 1999, secrétaire général adjoint du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM). Les premières allégations d’abus remontent à 2011.

Le Père Cristian Precht Banados. avait été suspendu de ses fonctions en 2012 pour abus sexuel. Il est une figure connue au Chili pour son travail sur les droits de l’homme pendant les années de la dictature du général Pinochet. Vicaire pour la solidarité de 1976 à 1979, il a occupé par la suite divers postes au niveau diocésain, jusqu’à ce qu’il devienne vicaire pour la pastorale. De 1995 à 1999, il a été Secrétaire général adjoint du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM), rapporte l’agence catholique italienne SIR.

Autres enquêtes canoniques et pénales

Entre-temps, des enquêtes de nature canonique et pénale sur des cas d’abus sexuels se poursuivent dans divers diocèses du Chili.

L’administrateur apostolique de Puerto Montt, le Père Ricardo Morales Galindo, a annoncé le 14 septembre l’ouverture d’enquêtes préalables sur deux prêtres, qui ont été immédiatement suspendus de leurs fonctions après des allégations d’abus sexuels sur des mineurs et des adultes. Ces cas, remontant aux années 1990 et à 2005, ont été portés à l’attention du ministère public régional.

Le diocèses de Chillán et d’Osorno ont annoncé avoir collaboré collaboré avec les gendarmes lors de perquisitions en fournissant tout la documentation nécessaire dans le cadre des enquêtes ouvertes par le juge Sergio Moya Domke.

Enfin, l’évêque de San Felipe di Aconcagua, Mgr Cristian Contreras Molina, a déclaré le 13 septembre qu’il avait pris connaissance par la presse des allégations d’abus sexuels le concernant. Dans cette note, l’évêque se dit prêt à collaborer avec les autorités judiciaires et manifeste «sa tranquillité face à la certitude de ne pas être impliqué dans les faits mentionnés». (cath.ch/sir/mp)

Les sanctions tombent dans les cas d'abus sexuels commis par des prêtres au Chili. Le Saint Siège a renvoyé de l'état clérical, le 12 septembre 2018 le Père Cristian Precht Banados. Ce prêtre, très connu au Chili, avait été, de 1995 à 1999, Secrétaire général adjoint du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM).
17 septembre 2018 | 15:00
par Maurice Page
Abus sexuels (558) , Chili (141) , renvoi (3)
Partagez!