La mesure gouvernementale vise à limiter l'influence du christianisme en Chine  | © Pixabay
International

Chine: un libraire chrétien condamné à 7 ans de prison

Début janvier 2022, un tribunal chinois de la province du Zhejiang a rejeté l’appel de Chen Yu, propriétaire d’une librairie chrétienne en ligne, condamné à sept ans de prison et à 200 000 yuans (27 600 euros) d’amende en 2020 pour activités anti-chinoises.

Chen Yu, également connu sous le pseudonyme de Zhang Mai sur les réseaux sociaux, aurait vendu plus de 20 000 livres, dont une majorité de Bibles et de livres chrétiens. La police l’a accusé d’être une « force anti-Chine ».

La cour d’appel chinoise a maintenu sa condamnation à sept ans de prison, a rapporté le 11 janvier 2022 le site Bitter Winter. Le responsable de la librairie Wheat Bookstore à Taizhou a été arrêté le 1er septembre 2020, et condamné pour «opération commerciale illégale» pour avoir vendu des livres chrétiens.

Selon les médias locaux, il aurait mécontenté les autorités en ayant vendu des livres religieux chinois publiés aux États-Unis et à Taïwan. Il a également vendu les livres du pasteur Wang Yi, leader de «l’Église de l’alliance de la pluie d’automne» de Chengdu, condamné à neuf ans de prison en 2019.

Depuis 2018, de nouvelles règles sur les Affaires religieuses permettent de considérer toute activité religieuse sans autorisation officielle des autorités comme une infraction pénale passible de poursuites. Ces nouvelles règles s’appliquent également aux prédications et publications. (cath.ch/eda/mp)  

La mesure gouvernementale vise à limiter l'influence du christianisme en Chine | © Pixabay
13 janvier 2022 | 11:06
par Maurice Page
Partagez!