Vatican

Chrétiens et musulmans doivent passer «de la compétition à la collaboration», affirme le cardinal Tauran

Les chrétiens et les musulmans sont appelés à passer de la compétition à la collaboration, a déclaré le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux le 18 mai 2018. La concurrence interreligieuse «blesse l’image des religions»«, a affirmé le cardinal français.

Les relations entre chrétiens et musulmans ont trop souvent été marquées d»«un «esprit de compétition», a déploré le cardinal Tauran, à l’occasion du début du ramadan. Selon lui, cette concurrence interreligieuse «blesse l’image des religions et leurs adeptes». Les conséquences négatives conduisent parfois à des affrontements violents, notamment lorsque la religion est manipulée à des fins politiques.

Même s»«il est légitime reconnaître les différences entre les deux religions, a reconnu Mgr Tauran, il est important que les chrétiens et les musulmans rappellent les valeurs religieuses et morales qu»«ils partagent. Par ce témoignage, a-t-il expliqué, il devient possible d»«établir une «»base solide»« pour des relations pacifiques et fraternelles en vue du bien commun.

Cette «attitude positive», a encore expliqué le président de dicastère, constitue une aide à l’égard des plus pauvres et permet d’offrir un «»témoignage crédible» de l’amour de Dieu pour les hommes. (cath.ch/imedia/pad/bh)

Le cardinal Jean-Louis Tauran veut continuer le dialogue avec les musulmans
18 mai 2018 | 16:30
par Bernard Hallet
Partagez!