International

Colombie: les évêques s’inquiètent de l’exacerbation du conflit armé

Une dizaine d’évêques catholiques de Colombie ont appelé, le 12 janvier 2020, l’État et les instances dirigeantes à «établir des conditions de vie dignes et des mécanismes de protection pour les communautés et les responsables d’organisations sociales menacés de mort».

Dans un communiqué, les évêques des principaux diocèses du pays ont également demandé aux responsables colombiens d’être attentifs aux possibles situations de collusion entre les représentants de la force publique et les groupes illégaux.

Ils ont surtout renouvelé leur appel pour que le gouvernement cherche des solutions politiques et pacifiques au conflit armé qui l’oppose aux forces de l’Armée de Libération Nationale (ELN). «Ce conflit, localisé en particulier dans le sud-ouest du pays et la côte Pacifique, touche des communautés afro-descendantes, indigènes et paysannes confrontées à une véritable crise humanitaire».

Reprendre le chemin de la paix

Les évêques colombiens soulignent qu’ils ont déjà tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises sur les causes structurelles (de pauvreté) qui constituent les racines de la crise humanitaire. «Nous élevons de nouveau notre voix de pasteurs et lançons un appel à reprendre le chemin de la paix dans une perspective de respect des droits humains, des droits des peuples et du droit international humanitaire». (cath.ch/jcg/rz)

Un paysan de la côte Pacifique de Colombie, où un conflit armé est en cours | © Jean-Claude Gerez
14 janvier 2020 | 14:37
par Jean-Claude Gérez
Colombie (100)
Partagez!