Vatican

Comme Joseph, il faut accepter la «surprenante logique de Dieu»

Dans la confiance simple que met Joseph en Dieu, «toute la sagesse chrétienne est contenue», a déclaré le pape François lors de la prière de l’Angélus prononcée de la fenêtre du Palais apostolique au Vatican le 22 décembre 2019. Comme lui, il faut retrouver la «surprenante logique de Dieu».

Le pontife a commenté le passage de l’Evangile (Mt 1,18-24) lors duquel Joseph se rend compte que sa promise Marie est enceinte. Alors que, plein de tristesse, il s’apprête à la répudier en secret, l’Ange du Seigneur le rassure et lui confie «la paternité terrestre» du Christ.

Si Joseph arrive à surmonter la «situation humainement difficile» qu’il traverse, c’est grâce à sa «confiance inébranlable en Dieu», a déclaré le pape François. Comme Joseph, il nous faut «retrouver la surprenante logique de Dieu qui, loin des petits ou grands calculs, est faite d’ouverture vers de nouveaux horizons». En cette attitude, «toute la sagesse chrétienne est contenue».

Pensée pour les victimes de la pollution

Personnage modeste et discret, «Joseph est pauvre parce qu’il vit de l’essentiel», a affirmé l’évêque de Rome. Sa pauvreté est «typique de ceux qui sont conscients qu’ils dépendent en tout de Dieu», et qui dès lors lui font confiance.

En saluant les fidèles italiens présents, le pape a par ailleurs eu un mot pour une association de personnes «qui vivent dans les territoires qui sont sérieusement pollués et aspirent à une meilleure qualité de l’environnement». Le pontife a réservé ses dernières paroles pour les «familles, qui en ces jours de fête sont réunies». (cath.ch/imedia/cd/rz)

Le pape a loué saint Joseph et son «inébranlable confiance en Dieu» (Pixabay.com)
22 décembre 2019 | 13:47
par I.MEDIA
Angélus (155), Noël (183), Saint-Joseph (10)
Partagez!