International

Coronavirus: les étudiants catholiques américains quittent l'Italie

Plusieurs collèges et universités catholiques américains proposant des programmes d’études à l’étranger en Italie, ont terminé le semestre en avance. Les établissements renvoient les étudiants aux Etats-Unis en raison de l’épidémie de coronavirus, rapporte le site Catholic news agency le 1er mars 2020.

L’une de ces écoles est l’Université de Notre-Dame, qui a annoncé vendredi qu’elle avait annulé le reste de son programme «Rome Global Gateway» et qu’elle renvoyait les 106 étudiants aux Etats-Unis dès que possible. L’université a également demandé aux étudiants de se mettre en quarantaine chez eux pendant 14 jours, et de recevoir une autorisation du médecin, après leur retour aux États-Unis.

Le Christendom College, basé à Front Royal, en Virginie, a décidé le 29 février de suspendre son programme d’études à l’étranger basé à Rome à partir du 6 mars. Amanda Graf, directrice du programme de l’école à Rome, a écrit que «la décision n’a pas été prise à la légère, et cela nous brise le cœur que les étudiants ne pourront pas vivre tout le semestre de Rome».

Préoccupation en matière de sécurité

«Ce sont finalement nos soins et notre souci pour les étudiants qui nous motivent à prendre cette décision». Elle a déclaré que même si les étudiants ne couraient probablement pas de risque élevé d’infection ou de dommages physiques, «les préoccupations en matière de sécurité et de qualité de vie sont trop importantes pour risquer les aléas qui surviendraient si la ville devait connaître une épidémie».

Le Benedictine College, qui propose un programme d’études à l’étranger à Florence, a donné la semaine dernière aux étudiants le choix entre rester ou rentrer plus tôt aux Etats-Unis. Selon le site d’information américain KQ2.com, 14 des 52 étudiants auraient décidé de quitter l’Italie et de poursuivre leurs études en ligne.

Etudiants américains séparés

L’université de Dallas, dont le campus italien se trouve à environ 20 km au sud-est de Rome, n’a pas encore pris la décision d’annuler le semestre. L’école compte environ huit étudiants qui prennent des mesures de précaution supplémentaires après s’être rendus à Milan, l’une des villes de la région la plus touchée par le virus. Selon le site d’information de l’université, les étudiants sont tenus de porter un masque sur le campus, de prendre leurs repas séparément et de dormir dans une zone séparée des autres étudiants.

A la fin de la semaine dernière, les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont porté l’avertissement aux voyageurs pour l’Italie à un niveau trois, conseillant aux gens d’éviter les voyages non essentiels dans le pays en raison de la propagation de Covid-19.

Selon les autorités sanitaires italiennes, l’Italie a recensé 1’577 cas de ce nouveau coronavirus, principalement dans les régions septentrionales de la Vénétie et de la Ligurie. Treize cas ont été enregistrés en Toscane, où se trouve Florence, et six dans la région du Latium à Rome. Près de 800 des personnes atteintes du nouveau coronavirus sont traitées à domicile, tandis que 140 sont en soins intensifs. Trente-quatre personnes sont mortes du virus en Italie.

Covid-19 est une nouvelle souche de coronavirus, qui peut provoquer de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires. Dans certains cas, il peut entraîner une pneumonie, une insuffisance rénale et un syndrome respiratoire aigu sévère. Le nouveau coronavirus, ou Covid-19, est originaire de la province chinoise de Hubei. (cath.ch/cna/bh)

Les étudiants des universités catholiques américaines ont quitté l'Italie avant la fin du semestre | Pixabay
2 mars 2020 | 14:26
par Bernard Hallet
Partagez!