Suisse

Coronavirus: semaine Sainte et collecte réaménagées

En raison du coronavirus, les Franciscains de Terre Sainte à Jérusalem invitent les gens à se joindre à la célébration de la Semaine Sainte via internet. Face à l’annulation des collectes, dont celle du Vendredi saint en faveur des chrétiens de Terre Sainte, la Conférence des évêques suisses réagit.

Comme chaque année, une quête en faveur des chrétiens de Terre Sainte aurait dû avoir lieu le Vendredi saint dans les églises catholiques du monde entier. En cette période de lutte contre la pandémie et en l’absence de célébrations publiques, une «semaine de prière numérique» va être lancée sur le réseau social catholique «Hozana.org«, rapporte le magazine franciscain online francophone «Terre sainte». La Semaine Sainte commence le dimanche des Rameaux, qui sera célébré cette année le 5 avril.

Le service en ligne, actuellement disponible qu’en français, propose, après une inscription gratuite, un courrier quotidien avec une méditation quotidienne sur l’Evangile, une photo, une vidéo sur la Terre Sainte et un article du magazine.

L’action est l’initiative de la Commission de Terre Sainte des Franciscains pour la France, la Belgique et le Luxembourg à Paris. Elle vise à exprimer la «communion particulière avec la Terre Sainte et ses habitants». 

Collecte suisse pour les chrétiens de Terre Sainte

En Suisse, les offrandes pour les chrétiens de Terre Sainte, prévues normalement du 6 au 10 avril, sont, elles aussi, réaménagées. Le diocèse de Bâle a publié sur son site internet trois possibilités pour pallier l’absence de collecte sur le terrain. 

Les paroisses peuvent soit publier dans leur journal paroissial et sur leur site internet un appel à verser les dons directement à l’Association suisse de Terre Sainte. Elles ont aussi la possibilité d’organiser cette collecte plus tard dans l’année (après la crise du coronavirus). Les directions de paroisse peuvent enfin demander à leur exécutif l’autorisation que les chrétiens de Terre Sainte soient généreusement pris en compte dans la répartition annuelle des cotisations sociales.

Ces directives du diocèse de Bâle sont pour l’heure les seules en Suisse. Mais selon Encarnación Berger-Lobato, responsable de la communication de la Conférence suisse des évêques (CES), «il n’est pas exclu que les autres diocèses les reprennent, puisqu’elles expriment la volonté de Mgr Felix Gmür, président de la CES», explique-t-elle.

Recommandations attendues cette semaine

Un document est par ailleurs en cours de préparation à ce sujet: «Il contiendra des recommandations sur la façon de gérer toutes les collectes touchées par cette situation exceptionnelle liée à la crise sanitaire du coronavirus, précise la responsable de la communication de la CES. Il sera en principe publié cette semaine encore.» (cath.ch/kath.ch/kna/cp)

Les membres de la Coordination de Terre Sainte invitent à suivre les célébrations de cette année sur Internet | © Catholic Church of England/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0
30 mars 2020 | 16:28
par Carole Pirker
Partagez!