International

Couples homosexuels: les évêques belges plaident l'intégration

Les évêques belges estiment que le ›responsum’ de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le 15 mars 20121 sur la bénédiction des couples homosexuels, peut être ressenti «de manière particulièrement douloureuse par de nombreux couples homosexuels», communique la conférence épiscopale de Belgique, le 17 mars. Les évêques invitent donc à «discerner, accompagner et intégrer».

«Les évêques belges ont pris connaissance du ›responsum’ du 15 mars 2021 par lequel la Congrégation pour la Doctrine de la Foi rappelle que la bénédiction des couples de ›personnes de même sexe’ n’est pas permise», annonce la conférence épiscopale de Belgique. «Ils ont conscience que ceci est ressenti de manière particulièrement douloureuse par de nombreux couples homosexuels croyants et leur famille, leurs parents et grands-parents, leurs proches et leurs amis», ajoute le communiqué.

Depuis de nombreuses années, poursuit le communiqué, l’Église catholique de notre pays, à tous ses niveaux (évêques, prêtres et collaborateurs pastoraux, théologiens, scientifiques, politiciens et travailleurs sociaux), œuvre avec d’autres acteurs sociaux, à un climat de respect, de reconnaissance et d’intégration.

«Nombre d’entre eux sont, de plus, engagés au niveau ecclésial ou dans des institutions chrétiennes, rappellent encore les évêques, qui encouragent leurs collaborateurs à poursuivre dans cette voie». Ils se sentent soutenus par l’Exhortation Amoris LaetitiaLa Joie de l’amour – publiée par le pape François, suite au Synode sur la Famille des évêques de 2015: discerner, accompagner et intégrer restent des mots-clés pour les évêques, conclut le communiqué. (cath.ch/com/bh)

Le cardinal Jozef De Kesel, président de la Conférence des évêques de Belgique |© Dailymotion
17 mars 2021 | 16:30
par Bernard Hallet
Partagez!