International

Covid-19: capucins infectés, sanctuaire où repose Padre Pio fermé

Le sanctuaire où repose Padre Pio, à San Giovanni Rotondo, à 43 km au nord-est de Foggia, au sud de l’Italie, est fortement touché par le Covid-19. La situation des frères capucins qui gèrent ce lieu de pèlerinage d’ordinaire plus fréquenté que Lourdes, est critique: pratiquement toute la communauté, à l’exception de trois frères, est actuellement infectée.

«La situation est dramatique», a déclaré l’archevêque de Manfredona-Vieste-San-Giovanni-Rotondo, Mgr Franco Moscone, lors d’un direct sur la page facebook de Padre Pio TV. Pour des raisons de sécurité sanitaire, l’église de San Pio da Pietrelcina et la crypte du sanctuaire de Santa Maria delle Grazie, qui abrite la relique du corps du saint, et les cheminements des pèlerins, resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Messes sans public

La célébration des messes sans public sont désormais à l’ordre du jour dans le sanctuaire. «Cela n’était jamais arrivé depuis la mort de Padre Pio, en 1968, mais la situation actuelle nous a obligés à prendre cette décision pénible», a affirmé Mgr Franco Moscone, lors d’un direct sur la page facebook de Padre Pio TV.

Padre Pio, 1887-1968 | DR

«Padre Pio lui-même et sa petite communauté avaient été infectés par la grippe espagnole en 1918: revenir sur cet épisode signifie repartir du Calvaire pour que la Résurrection puisse réaffirmer la force de notre foi», a-t-il poursuivi. Le Père Franco Moscone – c’est comme cela que l’évêque veut qu’on l’appelle – a pris cette décision difficile après avoir entendu le recteur du sanctuaire, Frère Francesco Dileo, et le ministre provincial de capucins, Frère Maurizio Placentino, qui a également été gravement touché par le Covid-19.

«Nous n’avons pas à sauver la croyance mais les croyants, nous n’avons pas à sauver la pratique mais les fidèles»

Accusé par certains fidèles d’avoir pris une mauvaise décision, le Père Franco Moscone s’est expliqué en citant l’exhortation apostolique du pape François Evangelii gaudium. Il a rappelé que le pontife a souligné que «la réalité était supérieure à l’idée et que nous devons avant tout être responsables et fidèles à la réalité».

Placés à l’isolement au sein du couvent

«Nous n’avons pas à sauver la croyance mais les croyants, nous n’avons pas à sauver la pratique mais les fidèles», a-t-il martelé. La ville de San Giovanni Rotondo se confine alors que le nombre de cas positifs est en forte hausse. Le maire de la ville a ainsi décidé de suspendre les activités éducatives dans les écoles jusqu’au 3 décembre prochain. 

Sur les dix-huit frères capucins de la communauté, dix ont été testés positifs au virus, certains avec des symptômes, d’autres pas. Ils se trouvent placés à l’isolement au sein du couvent. Un médecin vient chaque jour prendre leur température et mesurer leur taux d’oxygène pour s’assurer qu’aucune hospitalisation n’est nécessaire. Sur les huit frères testés négatifs, seuls trois prêtres peuvent poursuivre leur ministère et célébrer la messe, tandis que d’autres sont trop affaiblis en raison de leur âge. (cath.ch/avvenire/vaticannews/be)

Le sanctuaire du Padre Pio à San Giovanni Rotondo | DR
19 novembre 2020 | 10:20
par Jacques Berset
Partagez!