Suisse

Covid-19: le Conseil suisse des religions appelle à la solidarité

«Nos religions et la foi en un Dieu commun nous ont appris à ne pas avoir peur des moments difficiles, mais à espérer en un futur meilleur en ayant confiance en Dieu», écrit le Conseil suisse des religions (CSR) dans un communiqué sur la pandémie du Covid-19, publié le 18 mars 2020.

«Nous vivons une situation où la Suisse, toute l’Europe, le monde entier même, sont concernés. La pandémie de Covid-19 nous interpelle et nous angoisse vivement. Alors que, trois semaines auparavant, le nombre de personnes touchées par le Covid-19 se montait à 56 en Suisse, il a atteint aujourd’hui le nombre de 2700 et il y a aussi des décès», peut-on lire dans le communiqué signé par le président du CSR, Harald Rein, évêque de l’Eglise catholique-chrétienne de Suisse (ECC).

Grande communauté de prière

«Nous appartenons toutes et tous à des communautés religieuses, abrahamiques ou non, mais nous sommes en même temps et surtout une grande communauté de prière. Nous souhaitons particulièrement inclure dans notre prière commune toute personne qui traverse des moments difficiles, qu’ils soient de nature sanitaire ou financière», poursuit le communiqué, signé par le président du CSR Harald Rein,  Montassar BenMrad, président suppléant du CSR et président de la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS), et Abel Manoukian, secrétaire général du CSR.

Reconnaissance à ceux qui s’engagent de manière désintéressée  

Les signataires transmettent leurs pensées et leur compassion aux proches de celles et ceux qui ont trouvé la mort à cause du virus. Le CSR adresse également sa «sincère reconnaissance aux nombreuses personnes qui s’engagent dans toute la Suisse de manière désintéressée pour celles qui sont infectées par le virus. Que notre Dieu les accompagne !» L’organisation souligne que ce défi totalement inattendu ne pourra être surmonté que par la solidarité et l’amour du prochain.

Dans ce sens, le Conseil suisse des religions recommande à tous les membres des Eglises et des autres religions d’aider, pour leurs achats,  les personnes à risque, âgées et seules. Le CSR leur demande de renoncer à faire d’importantes provisions pour éviter que des concitoyennes et des concitoyens retournent à la maison les mains vides. «Que chacun et chacune agisse par amour fraternel et citoyen dans le calme, le sang-froid et la confiance en Dieu». Le Conseil demande encore que les collaboratrices et collaborateurs employées de manière temporaire continuent à être soutenus, pour ne pas tomber dans la détresse financière. (cath.ch/csr/be)

Mgr Felix Gmür, avec Mgr Harald Rein, président du Conseil suisse des religions (CSR), et Gottfried Locher, président de l'EERS | © Jacques Berset
18 mars 2020 | 16:05
par Jacques Berset
Partagez!