International

Covid-19: Réouverture des églises de Moscou le 6 juin

Avec la bénédiction du chef de l’Eglise orthodoxe russe, le patriarche Cyrille, les églises de Moscou rouvriront aux paroissiens le 6 juin 2020, la veille du dimanche de la Trinité, après presque deux mois de quarantaine.

A Moscou, la cathédrale du Christ Sauveur et la cathédrale de la Théophanie, à Yelokhovo, sont ouvertes cependant depuis le 2 juin, a déclaré le groupe de travail du patriarche. Les églises de Moscou ont été fermées aux visiteurs à partir du 13 avril, début de la Semaine Sainte en Russie, avec la bénédiction du patriarche et sur recommandation des autorités sanitaires de la ville. Tous les services de prière ont été effectués en présence du seul clergé.

Décision du patriarche Cyrille

Les églises seront rouvertes conformément à toutes les règles sanitaires et épidémiologiques prescrites par Service fédéral russe de protection des droits des consommateurs et du bien-être humain «Rospotrebnadzor», y compris la règle d’une personne par quatre mètres carrés pour les célébrations religieuses.

Le patriarche Cyrille a pris la décision de rouvrir les églises après avoir discuté de la situation épidémiologique actuelle dans la capitale russe avec son maire Sergueï Sobianine, et Anna Popova, cheffe du «Rospotrebnadzor».

Le Covid-19 a fauché plusieurs ecclésiastiques de haut rang

La pandémie du Covid-19 a fauché plusieurs ecclésiastiques de haut rang au sein de l’Eglise orthodoxe russe, dont le métropolite Varnava, âgé de 89 ans. Le métropolite Varnava de Tcheboksary et Tchouvachie, sur la Volga, à quelque 600 km à l’est de Moscou, est décédé des suites du coronavirus le 1er juin 2020.

C’est le troisième ecclésiastique de haut rang de l’Eglise orthodoxe russe à mourir après avoir contracté le Covid-19. L’évêque Benjamin de Jeleznogorsk et Lgov (région de Koursk) est mort du coronavirus le 26 avril, et l’ancien métropolite Jonah d’Astrakhan est décédé le 4 mai.

Pendant les 30 années où le métropolite Varnava a dirigé le diocèse, il a été directement impliqué dans la restauration de sept monastères, dans l’ouverture de plus de 210 paroisses, la restauration de l’école spirituelle de Tcheboksary et la création d’un centre missionnaire «luttant activement contre les sectes», relève l’Eglise orthodoxe russe.  

Higoumène sanctionné: il maudissait ceux qui ont fermé les églises

Pour avoir passé outre aux ordres de Cyrille, métropolite d’Ekaterinbourg et de Verkhotourié, dans les montagnes de l’Oural, le «schéma-higoumène» Serge (Romanov), a été sévèrement sanctionné. Il n’a pas respecté sa promesse de cesser ses prêches où il qualifiait la pandémie de coronavirus de mythe, en appelant les gens à désobéir à l’administration de l’Eglise et aux autorités. Il maudissait ceux qui ont fermé les églises pendant la pandémie de Covid-19, mettant en garde contre la création d’un «camp de concentration électronique de Satan».

Le diocèse d’Ekaterinbourg lui a interdit de tenir des offices, de porter une croix pectorale, d’entendre les confessions, de quitter le territoire de l’ermitage (skite) de Jean l’Evangéliste sans une permission écrite, d’ordonner des hommes à la vie monastique et de communier. (cath.ch/interfax/be)

Cathédrale du Saint-Sauveur de Moscou: détruite par Staline et reconstruite après la perestroïka © Bernard Litzler
3 juin 2020 | 08:19
par Jacques Berset
Partagez!