La chapelle de l'Ascension sur le Monts des oliviers à Jérusalem (photo: Custodie franciscaine de Terrre Sainte)
International
La chapelle de l'Ascension sur le Monts des oliviers à Jérusalem (photo: Custodie franciscaine de Terrre Sainte)

Croissance du tourisme religieux en Terre Sainte

08.02.2018 par Maurice Page

Malgré la situation tendue, le nombre de pèlerins en Israël et en Terre Sainte a connu une forte croissante en 2017 et en janvier 2018, notamment grâce aux chrétiens évangéliques américains.

Le premier mois de 2018 a confirmé la forte croissance du tourisme religieux en Israël et en Terre Sainte, déjà constatée par les organismes gouvernementaux israéliens pour l’année 2017. Au début du mois de février, le Christian Information Center (CIC) de la Custodie franciscaine de Terre sainte a publié des données sur les pèlerinages montrant que la situation au Proche Orient n’a pas poussé les chrétiens à renoncer aux voyages en Terre Sainte. En janvier 2018, le CIC a ainsi enregistré 770 pèlerinages collectifs pour 26’000 pèlerins, contre 529 groupes enregistrés en janvier 2017 et 30 en janvier 2016.
Selon les données du ministère israélien du tourisme, l’année 2017 a vu arriver en Israël plus de 3,6 millions de touristes, chiffre qui représente un record absolu dans l’Etat d’Israël. De ce total, 54% étaient des chrétiens alors que 21,7% étaient des juifs. Parmi les pays de provenance, le plus grand nombre des touristes religieux venaient des Etats-Unis, avec en particulier la contribution des groupes chrétiens évangéliques envahissant Jérusalem à l’occasion de la fête juive de Soukkhot. On a  également enregistré une forte croissance des touristes chinois soit 139% depuis 2015.

En décembre dernier, Mgr Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem et le Custode de Terre sainte, avaient diffusé un appel conjoint visant à rassurer les pèlerins et à les convaincre à me pas renoncer à visiter les Lieux Saints. Cela malgré les heurts et  violences à Jérusalem, après la décision de l’administration américaine de reconnaître la Ville Sainte comme capitale de l’Etat d’Israël. Le pèlerinage en Terre Sainte est sûr et les images à la télévision ne disent pas toute la vérité sur la beauté, la tranquillité et la sérénité à Jérusalem, avaient expliqué les prélats. (cath.ch/fides/mp)


Soeur Bernadette Moriau est la 70e miraculée de Lourdes | Youtube

France: un 70e miracle reconnu à Lourdes

Le cardinal Bechara Raï a convoqué les chefs des principales communautés religieuses du Liban | © Maurice Page

Opposition au mur israélien à la frontière: les évêques libanais soutiennent le gouvernement

Actualités ›