Pour le pape, le confesseur doit se comporter avec son  pénitent comme un père avec son fils l  © Pierre Pistoletti
Vatican
Pour le pape, le confesseur doit se comporter avec son pénitent comme un père avec son fils l © Pierre Pistoletti

Pas de "menace" au confessionnal, demande le pape

27.02.2018 par I.Media

Lors de son homélie à la Maison Sainte-Marthe, le 27 février 2018, Le pape François a centré son propos sur la confession, nécessaire pour la conversion, a rapporté Vatican News en italien.

Comme un père avec son fils adolescent, selon le pape, le confesseur doit dire au pénitent: “Venez, parlons. Accueillez le pardon, le pardon existe”. Car la bonté du Seigneur fait qu’Il “ne menace pas, mais appelle avec douceur, en donnant confiance”, a-t-il souligné, pour accomplir un pas de plus vers la conversion. Le carême est un temps pour le “changement de notre vie”, a encore précisé le pape. “C’est une grâce à demander” au Seigneur. (cath.ch/imedia/ap/gr)


Le pape François célèbre la messe à Sainte-Marthe | © Vatican Media

Un nouvel ouvrage rassemblant les homélies du pape François à Sainte-Marthe

“Dieu est amour qui aime, qui se donne, qui appelle et qui surprend“, a affirmé le pape lors de de son homélie. | Church of England/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Le pape invite les Bulgares à se projeter avec le Seigneur vers l’avenir

Actualités ›