Mgr Bernard Law était accusé d'avoir couvert des prêtres pédophiles | © AP Michael Dwyer/Keystone
Vatican
Mgr Bernard Law était accusé d'avoir couvert des prêtres pédophiles | © AP Michael Dwyer/Keystone

Décès du cardinal Law, confronté en 2002 au scandale de pédophilie à Boston

20.12.2017 par I.MEDIA

Le cardinal Bernard Law, archiprêtre émérite de Sainte-Marie-Majeure, est mort à l’âge de 86 ans le 20 décembre 2017 à Rome, a annoncé le Saint-Siège. Archevêque de Boston (Etats-Unis) entre 1984 et 2002, il avait été contraint à la démission à la suite de révélations d’abus sexuels commis par des prêtres de son diocèse.

Dans un télégramme de condoléances adressé au cardinal Sodano, doyen du collège cardinalice, le pontife assure prier pour le repos du cardinal Law. “Puisse Dieu, qui est riche en miséricorde, l’accueillir dans Sa paix éternelle”. Il confie également le défunt prélat à “l’intercession maternelle” de la Vierge Marie. Contrairement à l’habitude, ce message ne revient pas sur la vie du défunt.

Né en 1931, diplômé de la prestigieuse Université Harvard, le cardinal américain Bernard Law a été ordonné en 1961. En 1973, il est nommé évêque dans le Missouri avant d’être transféré à la tête de l’archidiocèse de Boston, dans le Massachusetts. Un an plus tard, il est créé cardinal par le pape Jean Paul II.

Au cours de ses différents ministères, le haut prélat s’implique particulièrement dans les mouvements de défense des droits civiques et dans le dialogue œcuménique avec le protestantisme. Il est notamment chargé du programme d’accueil au sein de l’Eglise catholique des pasteurs épiscopaliens américains qui se convertissent. Par ailleurs, il appelle à la réalisation d’un catéchisme universel et supervisera ensuite sa traduction en anglais.

Poussé à la démission

En 2002, éclaboussé par les affaires de pédophilie commis par des prêtres de son diocèse, le cardinal Law est poussé à la démission. Il est accusé d’avoir été au courant des méfaits et d’avoir répondu en déplaçant simplement les prêtres incriminés.

Une enquête de journalistes du Boston Globe, couronnée de prix Pulitzer, avait permis de révéler comment la hiérarchie catholique locale, avec à sa tête le cardinal Law, avait de manière systématique, et souvent cynique, couvert des abus sexuels commis par quelque 90 prêtres à Boston et dans les environs au cours de plusieurs décennies. Spotlight, une production indépendante sacrée meilleur film de l’année aux Oscars en 2016, retrace l’enquête du Boston Globe, en donnant une voix aux survivants.

En 2004, le cardinal Law est nommé archiprêtre de la basilique papale de Sainte-Marie-Majeure, à Rome. Il participe au conclave de mars 2005. En 2011, âgé de 80 ans, le haut prélat américain démissionne de sa charge. Il a continué de vivre au Vatican jusqu’à son décès. Mgr Law a constamment refusé de parler ce qui s’était produit à Boston.

Les obsèques du cardinal seront célébrées le 21 décembre dans la basilique Saint-Pierre au Vatican, comme le veut l’habitude pour celles des cardinaux résidant à Rome. Elles seront présidées par le cardinal Angelo Sodano. Le pape célébrera le rite de l’ultima commendatio et de la Valedictio, dernière recommandation à Dieu, qui a remplacé ‘l’absoute’, ou absolution des péchés. (cath.ch/imedia/xln/rz)


Selon le psychiatre Bruno Gravier, il y a 50'000 pédophiles en Suisse | © Pierre Pistoletti

Pédophilie: des solutions existent

Pour les évêques, il est difficile d'accepter qu'une Commission indépendante puise dans un fonds constitué par l'Eglise. | © Pierre Pistoletti

CECAR: sortir de l'ornière

Actualités ›