Vatican

Décès de l'ancien directeur de l'Observatoire du Vatican

Le Père George Coyne, directeur de l’Observatoire du Vatican de 1978 à 2006 est décédé le 11 février 2020 à New-York. Le jésuite est mort des suites d’un cancer à l’âge de 87 ans. Auteur de plusieurs livres et de centaines d’articles scientifiques le religieux a promu le dialogue entre la science et la théologie au plus haut niveau.

Pendant son mandat de directeur de l’institution du Vatican de 1978 à 2006, le Père Coyne a supervisé la modernisation du rôle de l’Observatoire dans le monde de la science, en accueillant plusieurs jeunes astronomes jésuites du monde entier, notamment d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud, relève un communiqué de l’institution.

En collaboration avec le pape Jean-Paul II, l’astronome jésuite a organisé dans les années 1990 une série de conférences sur «l’action de Dieu dans l’univers» au siège de l’Observatoire à Castel Gandolfo, en Italie.

Promoteur du dialogue entre science de théologie

Lorsque le Père Coyne s’est définitivement retiré de l’Observatoire du Vatican en 2012, il a pris la chaire de philosophie religieuse à l’Université Le Moyne, de la Compagnie de Jésus à New York. En tant qu’astronome, il était un savant de classe mondiale très respecté pour ses recherches et son érudition, relève l’Université. Ses intérêts de recherche étaient très variés, et comprennent l’étude de la surface lunaire, l’historique des programmes Ranger et Apollo de la NASA, ou la naissance des étoiles. Il a publié plus de 100 articles dans des revues scientifiques a écrit plusieurs livres.

George Coyne est né en 1933 à Baltimore, dans le Maryland. Il a obtenu sa licence en mathématiques et en philosophie à l’université de Fordham en 1958, puis un doctorat en astronomie à l’université de Georgetown en 1962.Membre de la Compagnie de Jésus dès l’âge de 18 ans, il a été ordonné prêtre en 1965. (cath.ch/acip/mp)

Le Père Geroge Coyne, ancien directeur de L'Observatoire du Vatican | © Observatoire du Vatican CC-BY-SA-3.0
14 février 2020 | 12:08
par Maurice Page
Partagez!