Suisse

Décès de Mgr Paul Vollmar, ancien évêque auxiliaire de Coire

Mgr Paul Vollmar, évêque auxiliaire émérite de Coire, est décédé le 2 mai 2021, à Zurich, à l’âge de 86 ans. Il avait été installé dans les années 1990 aux côtés de Mgr Peter Henrici pour tenter d’apaiser les tensions dans le diocèse de Coire.

Raphaël Zbinden, avec kath.ch

Paul Vollmar est né le 11 octobre 1934 à Überlingen, sur la rive allemande du lac de Constance. Il rejoint l’ordre religieux marianiste en 1954 et est ordonné prêtre dix ans plus tard. Il passe son doctorat à l’Université de Fribourg en 1967.

Paul Vollmar arrive à Zurich en 1968 pour occuper les postes de professeur d’éducation religieuse et d’aumônier chez les marianistes locaux. Entre 1972 et 1984, il travaille comme recteur de l’école libre catholique Sumatra. Il passe ensuite huit ans (de 1984 à 1992) comme provincial des marianistes de Suisse.

Chargé de «pacification»

En 1993, dans la tourmente qui agite le diocèse de Coire après la nomination de Mgr Wolfgang Haas, il est nommé évêque auxiliaire, en même temps que Mgr Peter Henrici. L’objectif de cette constellation est d’apaiser un diocèse déchiré entre «progressistes» et «conservateurs». Un arrangement qui ne produira finalement pas l’effet escompté, puisque en 1997, Mgr Haas sera nommé évêque de Vaduz, au Liechtenstein. Un poste fabriqué «sur mesure» pour rebattre les cartes dans le diocèse de Coire.

Retraite à Zurich

Après sa nomination, Mgr Vollmar sert d’abord en tant que vicaire général pour les Grisons, Glaris et la Principauté du Liechtenstein. A partir de 1998, suite à la nomination de Mgr Amédée Grab à Coire, il exerce les mêmes fonctions pour la Suisse Centrale. En 2003, il devient vicaire général avec la responsabilité de la pastorale dans les cantons de Zurich et de Glaris.

En 2004, Mgr Vollmar collabore, en tant que représentant de la Suisse, à la révision du Missel en langue allemande. En 2006, il lance le projet «Ateliers Avenir Eglise Zurich», qui met en place un processus interactif à plusieurs niveaux dans les paroisses. En 2009, âgé de 75 ans, il remet sa démission au pape et va vivre à Zurich.

Resté fidèle à sa devise

A l’occasion de son départ à la retraite, le quotidien zurichois NZZ parlait de lui comme d’un «homme d’église réservé» qui ne recherchait pas les feux de la rampe. Il comprenait la fonction d’évêque comme une fonction charnière. «Il ne s’agissait pas seulement pour lui d’appliquer les décisions du Vatican ou de la Conférence des évêques. Il lui était tout aussi important de prêter l’oreille aux préoccupations des fidèles et de les transmettre à Coire ou à Rome», avait écrit la NZZ.

«Adieu, mon évêque jumeau», écrit pour sa part Mgr Henrici en hommage sur le site internet de l’Eglise dans le canton de Zurich. «Je n’aurais pas pu souhaiter un meilleur évêque auxiliaire jumeau et un meilleur ami humain et spirituel», assure le jésuite à la retraite depuis 2007. «Paul a toujours œuvré efficacement à la réconciliation et aux réformes qui étaient nécessaires et possibles», affirme-t-il encore. Selon Mgr Henrici, le défunt évêque auxiliaire est toujours resté fidèle à sa devise épiscopale «Ce qu’Il vous dit, faites-le.» (Was Er euch sagt, das tut)

La santé de Mgr Vollmar s’était dégradée depuis un certain temps déjà. Hospitalisé en été 2020, il est finalement décédé à Zurich dans la nuit du 2 mai 2021, après «une longue maladie patiemment supportée», écrit le diocèse de Coire sur son site internet. La date des funérailles n’est pas encore connue. (cath.ch/kath/sys/com/rz)

Mgr Paul Vollmar (1934-2021) avait été évêque auxiliaire de Coire de 1993 à 2009 | © Christoph Wider/Forum
3 mai 2021 | 16:05
par Rédaction
Partagez!