International

Décès du P. Scanonne, père de la 'théologie du peuple'

Le jésuite argentin Juan Carlos Scannone est décédé le 27 novembre 2019, à l’âge de 88 ans. Le prêtre et philosophe fut l’un des pères de la théologie dite du peuple, la branche argentine de la théologie de la libération chère au pape François.

Juan Carlos Scannone est né à Buenos Aires en 1931. Il est entré dans la Compagnie de Jésus en 1949. En 1956, il obtient sa licence de philosophie, puis étudie la théologie à l’Université d’Innsbruck en Autriche en 1963. Il obtient un doctorat en philosophie à l’Université de Munich, en Allemagne en 1967. Il poursuivra ensuite sa carrière comme enseignant dans plusieurs universités en Argentine et en Europe.

Dès 2003, il fait partie de l’équipe consultative du Département de la Justice et de la Solidarité du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM). Il a également collaboré à la revue jésuite italienne La Civiltà Cattolica.

Le P. Scannone fut un des professeurs de Jorge Mario Bergoglio pendant sa formation. Il expliquait  que «dans la théologie argentine de la libération, l’analyse sociale marxiste n’est pas utilisée, mais plutôt une analyse historico-culturelle, non basée sur la lutte des classes comme un principe déterminant d’interprétation de la société et de l’histoire.»

Selon Scannone, cette «théologie du peuple», aide à comprendre le ministère pastoral de Bergoglio comme évêque, puis comme pape, ainsi que beaucoup de ses affirmations et enseignements. (cath.ch/acip/mp)

Le jésuite argentin (1931-2019) Juan Carlos Scannone fut l'un des pères de la théologie du peuple | DR
29 novembre 2019 | 10:26
par Maurice Page
Partagez!