International

Décès du Père Bernard Petit, fondateur du catéchisme en chinois

Le Français Bernard Petit, prêtre des Missions Etrangères de Paris, est décédé le 2 mai 2021, à l’âge de 85 ans. Il était particulièrement connu pour son travail sur un catéchisme adapté aux jeunes Chinois.

Originaire du diocèse de Lyon, le Père Bernard Petit a été envoyé au Cambodge dans les années 1960 par les MEP. Le début d’une longue vie de prêtre, tout entière dévouée à l’Asie, et plus particulièrement à la Chine, rapporte le quotidien La Croix. Décrit comme un «avant-gardiste» par le Père Jean Charbonnier, ancien missionnaire en Chine, Bernard Petit a célébré les premières messes en mandarin à Phnom Penh, la capitale cambodgienne. Une langue qu’il a pratiquée pendant des années pour atteindre cet objectif. Il a ensuite baptisé une trentaine d’adolescents en chinois.

S’adapter aux codes culturels chinois

En 1975, face à la terreur déclenchée par le régime khmer rouge, le Père Petit quitte définitivement le Cambodge et arrive à Hong Kong. Il y lance, avec le soutien de Bayard Presse, la version chinoise du mensuel Pomme d’Api. Sous le nom de «Pomme rouge», la bande dessinée est illustrée par des dessins de style chinois afin de parler de l’Évangile aux enfants mandarinophones.

Le prêtre missionnaire se rend par la suite en Chine, où il contribue à d’autres initiatives d’évangélisation. Il y fonde en particulier la «Commission catéchine», une formation qui permet aux enfants chinois de suivre un enseignement religieux chrétien selon leurs codes culturels. Soit le premier catéchisme en chinois jamais imaginé. Actuellement, cette formation chrétienne se fait discrète, dans une société dominée par le pouvoir communiste. Cependant, des religieuses y poursuivent encore l’œuvre du Père Petit. (cath.ch/cx/rz)

Le Père Bernard Petit (centre) a vécu une grande partie de sa vie en Asie | © Missions Etrangères de Paris
6 mai 2021 | 11:27
par Raphaël Zbinden
Partagez!