Suisse

Décès du théologien tessinois Don Sandro Vitalini

Le théologien tessinois Don Sandro Vitalini est décédé le 5 mai 2020, à l’âge de 85 ans, à Lugano. Figure marquante du monde catholique suisse, il a notamment enseigné la théologie pendant 26 ans à l’Université de Fribourg.

«Sa générosité, son dévouement, son intelligence et son talent oratoire ont permis à beaucoup d’être touchés en profondeur par l’Evangile du Seigneur», a déclaré le 6 mai sur YouTube Mgr Valerio Lazzeri, évêque de Lugano, au sujet de Don Sandro Vitalini. Les hommages se multiplient, dans les médias tessinois, suite au décès de cette figure connue et appréciée dans le monde catholique italophone et au-delà.

Né en 1935, originaire de Campione d’Italia, mais élevé à Melide, dans le sud du Tessin, Don Sandro Vitalini a occupé diverses fonctions ecclésiastiques et universitaires en Suisse. Il a étudié au séminaire diocésain San Carlo (TI) et à l’Université de Fribourg, où il a fait son doctorat en théologie. Ordonné prêtre en 1959, il a été professeur en théologie dogmatique de 1968 à 1994 à l’Université de Fribourg. Il a en outre été membre de nombreuses commissions diocésaines et organismes religieux. Il a notamment été secrétaire de la Conférence des évêques suisses (CES), président de la Commission théologique de la CES et provicaire dans le diocèse de Lugano. Il avait pris sa retraite à l’été 2019. Il a été hospitalisé quelques jours avant sa mort à la clinique Moncucco à Lugano.

A Fribourg, des dons spirituels au service des étudiants

Sa période d’enseignement à Fribourg  a été l’élément essentiel de sa carrière, note l’abbé Gianni Ballabio, du diocèse de Lugano, sur catt.ch. Lorsqu’il revient dans la ville des bords de la Sarine, en 1968, pour occuper son poste de professeur, il prend également en charge la Communauté des jeunes séminaristes du diocèse italophone, installée au Convict Salesianum. Une tâche que Don Sandro réalise «avec un grand engagement, dévouement et sens des responsabilités», souligne le prêtre tessinois. Le théologien a «mis ses dons spirituels et de cœur au service de la formation de ces jeunes» en route vers la prêtrise. Don Sandro s’est vu confier, par la suite, la direction du foyer d’étudiants du Salesianum.

L’abbé Vitalini a également été nommé à deux reprises doyen de la Faculté de théologie de l’université fribourgeoise.

L’accueil du prochain comme logique de vie

Don Sandro Vitalini a aussi été un auteur et orateur prolifique et reconnu. «Particulièrement doué à l’oral et à l’écrit, il a rendu un service remarquable à l’Église dans ce domaine, en annonçant la Bonne Nouvelle du Salut avec la simplicité qui lui était propre et qui lui permettait d’atteindre le cœur de l’auditeur et du lecteur sans barrières», affirme l’abbé tessinois. Son «Evangile du samedi», sur la Radio Suisse italienne (RSI) «était depuis plusieurs années, pour beaucoup, un rendez-vous précieux et lumineux». «Don Sandro Vitalini était un théologien de cœur et visionnaire par sa capacité de reconnaître les signes des temps», confirme la Faculté de théologie de Fribourg sur son site internet.

Sur catt.ch, le bibliste tessinois Ernesto Borghi évoque «un aspect de la vie de Don Sandro Vitalini qui résume tous ceux que j’ai décrits jusqu’à présent: un homme qui, dans son existence, a fait de l’accueil de quiconque avait besoin de lui la logique de sa vie». (cath.ch/catt/rz)

Le théologien Don Sandro Vitalini est décédé le 5 mai 2020 (dr.)
6 mai 2020 | 14:11
par Raphaël Zbinden
Partagez!