International

Des confessionnaux anti-covid à la cathédrale de Séoul

Le covid-19 ne doit pas avoir pour effet de priver les fidèles de l’accès aux sacrements. Pour permettre de célébrer le sacrement de la réconciliation la cathédrale de Séoul, en Corée du Sud, s’est dotée de confessionnaux adaptés anti-coronavirus.

A la cathédrale de Myeongdong, au cœur de Séoul, les confessionnaux avaient été fermés en février dernier à cause de la pandémie, dans la mesure où le virus se diffuse facilement via les aérosols dans les espaces clos, rapporte l’agence vaticane Fides.

L’archidiocèse a décidé alors d’aménager de nouveaux confessionnaux répondant aux normes sanitaires décrétées par le gouvernement coréen. Dans la nouvelle configuration, l’espace pour le prêtre et pour le pénitent dans le confessionnal sont désormais complètement séparés. Un système de ventilation ad hoc a été installé pour empêcher la transmission du virus par voies aériennes. En outre, dans chaque cabine est installée une protection en plexiglas en tant que barrière physique entre le prêtre et le pénitent. Enfin, après la célébration du sacrement, l’ensemble de la cabine est désinfectée avant l’entrée du pénitent suivant.

Le Père Matthias Young-yup Hur, porte-parole de l’Archidiocèse de Séoul a relevé que  »la réouverture de confessionnaux complètement équipés fait partie de nos efforts pour fournir une assistance pastorale aux fidèles, pour transformer la crise en une opportunité». Il s’agit de donner aux baptisés un message essentiel: soigner sa vie spirituelle, cultiver le contact direct avec Dieu, alimenter sa foi par les Sacrements, constituent la voie principale pour surmonter, avec la grâce de Dieu, les difficultés et les épreuves de l’existence. (cath.ch/fides/mp)

Les nouveaux confessionnaux de la cathédrale de Séoul | DR
15 novembre 2020 | 10:58
par Maurice Page
Partagez!