International

Des orthodoxes font recours contre la transformation de Sainte Sophie

Un groupe de chrétiens orthodoxes de Turquie, appartenant à la minorité grecque de Constantinople, a intenté une action en justice contre la conversion de Sainte-Sophie en mosquée. Ils font appel au Conseil d’État du pays  en vue de l’annulation du régime en vigueur à Sainte-Sophie depuis juillet dernier.

L’appel des orthodoxes allègue que la conversion de Sainte-Sophie en mosquée viole la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, rapporte le site Orthodox Times. La convention exige des États qu’ils assurent l’identification, la protection, la préservation, la mise en valeur et la transmission aux générations futures du patrimoine culturel et naturel.

Pendant près d’un millénaire, Sainte-Sophie était une basilique chrétienne. Elle a été transformée en mosquée après la conquête de Constantinople par les Turcs en 1453. Certaines des mosaïques et icônes chrétiennes ont alors été recouvertes de plâtre afin que les musulmans puissent pratiquer leur culte, car l’islam ne permet pas la présence d’images.

En 1934, Mustapha Kemal, père de la Turquie moderne, prit la décision de la transformer en musée, désireux, disait-il de «l’offrir à l’humanité». le 10 juillet 2020, le Conseil d’État turc a décidé, de révoquer le statut de musée de la basilique Sainte Sophie, à Istanbul, pour en refaire une mosquée. Aujourd’hui des rideaux et des tissus sont utilisés pour couvrir les symboles chrétiens pendant les prières musulmanes.  (cath.ch/ot/mp)

Construite au VIe siècle, la basilique Sainte-Sophie d'Istanbul est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO | wikimedia commons Sami Mlouhi CC BY-SA 4.0
15 novembre 2020 | 16:20
par Maurice Page
Partagez!