La maison Bergruh, à Amden (Photo: www.klosterbaldegg.ch)
Suisse
La maison Bergruh, à Amden (Photo: www.klosterbaldegg.ch)

Des requérants d'asile dans la maison de repos des Sœurs de Baldegg, à Amden

29.09.2015 par Jacques Berset

Amden/SG, 29.09.2015 (cath.ch-apic) “Le pape François aurait été content de votre choix”, a déclaré Mgr Markus Büchel en rendant visite aux sœurs de Baldegg, qui dirigeaient la maison de la Bergruh, à Amden, dans le canton de Saint-Gall, depuis 91 ans. Cette maison de vacances et de cure, au-dessus du Walensee, a été louée par le canton de Saint-Gall, qui va y héberger des requérants d’asile.

Les sœurs ferment la maison le 1er octobre 2015, pour la préparer à sa nouvelle destination. Les premiers requérants d’asile s’installeront au début de l’année prochaine dans la maison qui sera transformé en centre cantonal pour réfugiés.

Oppositions villageoises

La Congrégation des Sœurs de Baldegg ne peut plus gérer la maison en raison du vieillissement des religieuses et du fait que les ressources provenant de l’hébergement sont en recul. Les derniers hôtes quittent la Bergruh le 30 septembre. Une partie de la population locale avait manifesté contre la transformation de ce lieu de cure en centre d’hébergement pour requérants d’asile.

Lors de sa visite, l’évêque de Saint-Gall a demandé que l’on regarde maintenant vers l’avant, car la situation actuelle, qui voit arriver de nombreux réfugiés, est un défi pour l’Europe, rapporte le 28 septembre 2015 la “Zürichsee-Zeitung”.

La Congrégation a été fondée en 1830 au château de Baldegg, dans le canton de Lucerne. Dès le départ, les religieuses ont professé un enseignement auprès des jeunes filles de la région. Baldegg constitue le centre de la congrégation, qui possède diverses maisons de repos, centres de formation ou pensionnats, comme Salve Regina, à Bourguillon, au-dessus de Fribourg, qui est devenu le Centre de formation Philanthropos. (apic/zsz/be)


Soeur Lorena et Christina une 'sorcière' survivante, en Papouasie Nouvelle Guinée | © Bettina Flitner/Missio Aachen

Sœur Lorena lutte contre la chasse aux sorcières en Papouasie

Mgr Gmür, élu président de la Conférence des évêques suisses | © diocèse de Bâle

30 ans de l'AGORA: Mgr Gmür plaide pour l'accueil de l'étranger

Actualités ›