Vatican

Deux nouveaux livres du pape François, sur la prière et la nature

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens, a présenté ce mardi à la presse deux ouvrages en italien du pape François, l’un sur la prière, «La preghiera Il respiro della vita nuova», et le second sur la sauvegarde de la nature, «Nostra Madre Terra».

Les deux livres du pape sont unis par un même «fil rouge» : celui de l’œcuménisme, a expliqué Andrea Tornielli, directeur éditorial du Dicastère pour la communication, également présent à la conférence de presse du 9 décembre. Le premier, portant sur la prière, est préfacé par le patriarche russe orthodoxe de Moscou Kirill. Le second est quant à lui introduit par le patriarche œcuménique Bartholomée Ier de Constantinople.

Le livre «La preghiera Il respiro della vita nuova», «Prière Le souffle d’une vie nouvelle» met en lumière les liens étroits qui unissent les chrétiens en matière de prière, a considéré pour sa part le cardinal Koch. La prière de l’unité des chrétiens constitue la forme de base de l’œcuménisme. Sans prière, il ne peut y avoir d’unité, a-t-il expliqué.

La préface du second volume évoque un «œcuménisme de l’environnement», soit un «œcuménisme pratique», dont le monde actuel a tant besoin, selon le haut prélat. Cette «collaboration œcuménique» est particulièrement urgente au regard des défis actuels, a-t-il estimé, car les chrétiens doivent prendre conscience qu’ils professent «le même Dieu créateur».

Tout comme pour ses prédécesseurs, le thème de l’œcuménisme est cher au cœur du pontife argentin, a poursuivi le Suisse. Pour le successeur de Pierre, les chrétiens doivent avancer ensemble sur le chemin de l’unité. Loin d’être une théorie, le véritable œcuménisme consiste plutôt en un échange de dons. Dans les autres Eglises, les catholiques sont invités à récolter ce que l’Esprit saint a semé.Ces deux livres sonnent telle une «exhortation pour tous les chrétiens», a pour sa part souligné le nouveau directeur du centre anglican de Rome, Ian Ernest. Le Mauricien s’est ainsi réjoui de l’implication du pape François en matière de dialogue. «Je suis heureux que la tente de l’œcuménisme s’élargisse» de plus en plus, a-t-il conclu. (cath.ch/imedia/cg/cp)

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens | © Bernard Hallet
10 décembre 2019 | 16:01
par I.MEDIA
Partagez!