«Dieu ne se lasse jamais de pardonner», déclare le pape aux détenus

Dieu «ne se lasse jamais de pardonner», déclare le pape François dans une lettre adressée à des détenus de la prison de l’île de Gorgona (Italie) et relayée par Vatican News en italien le 23 juin 2019. Cette missive est une réponse à une lettre de ces prisonniers écrite quelques temps plus tôt.

Emprisonné lui-même durant vingt ans à cause de son ministère sacerdotal par le régime communiste albanais, le cardinal Ernst Simoni a été remettre la réponse du pape à ces détenus le 22 juin. Après avoir célébré la messe et déjeuné avec eux, il leur a également raconté son incarcération.

Dans sa missive, le Souverain pontife remercie ces prisonniers pour leur «belle» lettre et leur rappelle que tous les hommes peuvent se tromper et faire des erreurs. Pourtant, le fait de demander pardon ramène sur la «voie de la réintégration», explique-t-il. En effet, lorsqu’un pécheur vient à Lui, le Seigneur «pardonne toujours», affirme l’évêque de Rome. «Il ne se lasse jamais de pardonner» et extirpe l’homme de la «poussière» de son péché.

Disant connaître la réalité «pas toujours facile» des prisons, le Souverain pontife ne manque pas d’exhorter dans cette lettre «les communautés ecclésiales locales à manifester concrètement la proximité maternelle de l’Eglise dans ces lieux de douleur et de rédemption». Il salue en outre le travail effectué par ces détenus grâce auquel ils obtiennent un petit moyen de «subsistance».

La réponse du pape ainsi que la visite du cardinal Simoni ont constitué un moment «de réconfort pour tous», a estimé quant à lui le directeur de cette prison. Située au large de la Toscane, sur l’île de Gorgona, cet établissement abrite quelque 90 détenus et 25 agents pénitenciers. (cath.ch/imedia/cg/pp)

24 juin 2019 | 12:12
par Pierre Pistoletti
Partagez!