La diplomatie du Vatican pour le bien des peuples

Les efforts de la diplomatie vaticane en faveur de la réconciliation entre les pays, notamment entre Cuba et les Etats-Unis, ne visent pas à canoniser des régimes politiques, a assuré le père Federico Lombardi. Dans des propos rapportés par l’agence de l’épiscopat italien SIR le porte-parole du Saint-Siège a indiqué que «pour le bien du peuple, il faut avancer sur le chemin d’un dépassement progressif des situations bloquées».

Intervenant le 2 mai 2016 à une rencontre diocésaine sur les communications sociales à Florence, en Italie, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a évoqué les actions du pape François pour «débloquer l’impasse entre Israël et la Palestine» et «pour le Venezuela et la Colombie». L’effort du pape, a souligné le ›porte-parole’ du Vatican, est de déplacer le point de vue «du centre du pouvoir» vers «celui qui est en difficulté». (cath.ch-apic/imedia/mp)

3 mai 2016 | 14:49
par Maurice Page
diplomatie (18) , peuples (5)
Partagez!