Vatican

Divinité de Jésus: les propos du pape «interprétés» par Scalfari

Les affirmations du journaliste Eugenio Scalfari concernant une discussion avec le pape François «ne peuvent être considérées comme un compte rendu fidèle de ce qui a réellement été dit», a déclaré le Saint-Siège le 9 octobre 2019. Le fondateur du quotidien La Repubblica a attribué le même jour des propos polémiques au pontife au sujet de la divinité du Christ.

«Quiconque a eu la chance, comme je l’ai déjà fait plusieurs fois, de le rencontrer et de lui parler avec la plus grande confiance culturelle, sait que le pape François conçoit le Christ comme Jésus de Nazareth, un homme et non Dieu incarné», a écrit Eugenio Scalfari. «Une fois incarné, Jésus cesse d’être un Dieu et devient un homme jusqu’à sa mort sur la croix. (…) Lorsque j’ai discuté de ces phrases, le pape François m’a dit: ›elles sont la preuve que Jésus de Nazareth, une fois devenu homme, bien qu’il fût un homme exceptionnel, n’était pas du tout un Dieu’», relate le journaliste âgé de 95 ans.

Un précédent

«Comme cela a déjà été dit à d’autres occasions», les paroles attribuées au pape au cours de ses entretiens avec Eugenio Scalfari «ne peuvent être considérées comme un compte rendu fidèle de ce qui a réellement été dit, mais plutôt comme une interprétation personnelle et libre de ce qu’il a entendu», a mis en garde Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. C’est ce qui «ressort clairement de ce qui est écrit aujourd’hui au sujet de la divinité de Jésus-Christ», a-t-il insisté. La profession de foi catholique reconnaît Jésus-Christ comme vrai homme et vrai Dieu .

Déjà en mars 2018, le journaliste avait affirmé que selon le pape François, les âmes mauvaises qui «ne se repentent pas, et ne peuvent donc être pardonnées, disparaissent (…) Il n’y a pas d’enfer, il y a la disparition des âmes pécheresses», avait encore soutenu Eugenio Scalfari. «Aucune citation de cet article ne doit donc être considérée comme une transcription fidèle des paroles du Saint-Père», avait alors affirmé le Bureau de presse du Saint-Siège.

Par ailleurs, Paolo Ruffini, préfet du Dicastère pour la communication, a saisi l’occasion d’un briefing, le 10 octobre, dans le cadre du Synode sur l’Amazonie, pour faire une nouvelle mise au point sur les propos attribués au pape François par Eugenio Scalfari. «Le Saint-Père n’a jamais dit ce que Scalfari a écrit», a-t-il clairement déclaré en réaffirmant la confession catholique de Jésus-Christ vrai homme et vrai Dieu. (cath.ch/imedia/ah/rz)

Le journaliste italien Eugenio Scalfari a rencontré plusieurs fois le pape François | © International Journalism Festival/Flickr/CC BY-SA 2.0
10 octobre 2019 | 09:48
par I.MEDIA
Partagez!