Vatican

Un dominicain attribue les séismes en Italie à un châtiment divin, le Vatican condamne    

Le Saint-Siège a condamné, le 4 novembre 2016, les propos du Père Giovanni Cavalcoli sur Radio Maria, rapporte le site National Catholic Register, le 5 novembre. Le Père Cavalcoli, théologien dominicain italien, a en effet déclaré sur la radio catholique que les tremblements de terre qui secouent l’Italie depuis quelques temps sont le résultat d’une punition divine après que le pays a légalisé l’union civile des personnes homosexuelles en juillet 2016.

«Appelons cela un châtiment divin», a lancé le Père Cavalcoli à l’antenne. Pour le dominicain de 75 ans, les tremblements de Terre d’Amatrice, le 24 août, faisant 300 morts mais aussi celui de Nursie, le 26 et 30 octobre, qui a notamment détruit la Basilique Saint-Benoît, sont une punition pour «l’offense» commise à l’encontre de la famille et de la dignité du mariage. «En particulier par les unions civiles», a-t-il insisté.

Une vision contraire à la théologie de l’Eglise

Ce commentaire a conduit immédiatement à la suspension du dominicain de la chaîne de la radio catholique et a également suscité une condamnation extrêmement ferme du Vatican. Mgr Angelo Becciu, substitut pour les Affaires générales à la Secrétairerie d’Etat a en effet estimé que les propos du Père Cavalcoli ne sont pas en accord avec l’Evangile. Ils font «offense aux croyants et sont scandaleux pour ceux qui ne croient pas», a-t-il ajouté. Il a par ailleurs considéré que ces paroles dataient de l’ère préchrétienne et ne correspondaient pas à la théologie de l’Eglise, dans la mesure où elles sont «contraires à la vision de Dieu, offert à nous à travers le Christ».

Comme Sodome et Gomorrhe?

Le dominicain a cependant maintenu ses propos: «je réaffirme tout». «Les séismes sont provoqués par les péchés des hommes, tels que l’union civile», a-t-il déclaré évoquant l’épisode biblique de Sodome et Gomorrhe.

Le Père Cavalcoli, ordonné prêtre en 1976. a été nommé membre de l’Académie théologique pontificale romaine en 1992. Depuis 2011, il est professeur émérite de théologie dogmatique à la Faculté de théologie de l’Emilia-Romagna et de métaphysique à l’Etude philosophique dominicaine de Bologne. (cath.ch-apic/imedia/ah/rz)

Les monuments religieux de Nursie ont été durement touchés par le séisme
6 novembre 2016 | 17:49
par Raphaël Zbinden
Partagez!