Vatican

Dubia: le cardinal Burke persiste et signe

Les divergences d’interprétations au sujet d’Amoris laetitia provoquent «une confusion grandissante», a déclaré le cardinal Raymond Burke un an jour pour jour après la publication de la lettre de dubia.

Réaffirmant son souhait d’une clarification de «ce que le pape voulait enseigner» à travers l’exhortation sur la famille (2016), le cardinal Burke soutient que ce document donne lieu à des interprétations «divergentes et incompatibles entre elles». Certaines de celles-ci, regrette-t-il dans un entretien au site d’informations américain National catholic register le 14 novembre 2017, voudraient «relativiser» les normes morales de l’Eglise et cela changerait «la nature même» des sacrements.

Le 14 novembre 2016, les cardinaux Burke, Brandmüller, Caffarra et Meisner avaient rendu public une lettre adressée au Souverain pontife présentant cinq interrogations, exprimées sous la forme classique de dubia – doutes – au sujet d’Amoris Laetitia. Notamment sur le chapitre 8 de ce document, qui traite de l’accompagnement des situations dites «irrégulières», en particulier les personnes divorcées-remariées. (cath.ch/imedia/xln/pp)

Amoris laetitia provoque «une confusion grandissante», selon le cardinal Burke (DR)
15 novembre 2017 | 17:51
par Pierre Pistoletti
Partagez!