Cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège (Photo: flickr/catholicism/CC BY-NC-SA 2.0)
Vatican

«Effacer le mot Noël n’aide pas à lutter contre la discrimination»

«Effacer Noël n’est pas un moyen de lutter contre la discrimination», a affirmé, le 30 novembre 2021, le cardinal Pietro Parolin. Le Secrétaire d’État du Saint-Siège, réagissant à la sortie d’un document interne de la Commission européenne qui invite à ne pas utiliser certains termes, dont «Noël».

Interrogé par Vatican News, le «numéro 2» du Saint-Siège voit au contraire dans «l’annulation de nos racines» et des différences un grand danger pour les personnes. 

Un document commandé par Helena Dalli, commissaire européenne à l’Égalité, suggère de privilégier en interne, au nom de l’inclusivité, certaines expressions. Selon le document – dont le média italien Il Giornale s’est fait l’écho -, il serait ainsi préférable d’utiliser les termes «période de vacances»  à ceux de « période de Noël». De même, il faudrait éviter lors d’une réunion d’employer les mots «Mesdames et Messieurs» pour préférer une formule neutre : «Chers collègues».

Ces révélations ont suscité une vive réaction du côté du Vatican. Le secrétaire d’État du Saint-Siège a signifié sa désapprobation dans une courte vidéo diffusée sur le portail Vatican News. Reconnaissant d’abord que le souci d’effacer toute discrimination est juste, le cardinal Parolin a déploré la méthode employée par la Commission européenne pour y parvenir. Pour lui ces préconisations effacent les différences et tendent vers l’uniformisation. Plus encore, elles vont à l’encontre de la réalité.

Le cardinal déplore «l’annulation de nos racines, notamment en ce qui concerne les fêtes chrétiennes, la dimension chrétienne de notre Europe », a-t-il ajouté. Cette tendance qui détruit la différence et les racines signifie au final «détruire la personne ».  

La commissaire européenne va revoir sa copie 

Sur son compte Twitter, la commissaire Helena Dalli a tenu à réagir aux «inquiétudes» concernant ses «Lignes directrices sur la communion inclusive» en fin de matinée. Elle a promis de les examiner et de mettre à jour son document prochainement. (cath.ch/imedia/hl/mp)

Cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège
30 novembre 2021 | 13:54
par Maurice Page
Partagez!