International

Les Eglises allemandes s'unissent contre la xénophobie

Les représentants allemands des Eglises catholique, évangélique et orthodoxe ont signé un document commun pour dénoncer la xénophobie, rapporte le site de Radio Vatican le 18 mai 2017.

Ce texte rédigé en vue de la 42ème semaine interculturelle qui se tient du 24 au 30 septembre prochain sur le thème «la diversité unit», a été présenté mi-mai par le Cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising et président de la Conférence épiscopale allemande, par l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, président du Conseil de l’Eglise évangélique, et par le métropolite orthodoxe Augustinos.

La xénophobie est incompatible avec le Christianisme

Au centre du document commun émerge notamment la question, très épineuse en Allemagne, de l’accueil des migrants arrivant du Moyen-Orient et d’Afrique. «Comme les Eglises chrétiennes l’affirment très clairement: la politique qui alimente la xénophobie, qui soutient la peur de l’aliénation des intérêts nationaux (…) est une approche incompatible avec le christianisme», ont écrit les représentants des Eglises, en soulignant la croyance que l’Allemagne, malgré le rôle de premier plan qu’elle joue dans l’accueil des réfugiés, peut faire beaucoup plus.

Ainsi, les signataires appellent-ils l’Allemagne à aller encore plus loin dans l’accueil des migrants, car «le pays a vu sa société se développer dans la vie de tous les jours avec les couleurs des générations d’immigrés, et aujourd’hui leurs fils ou leurs neveux font naturellement partie de notre société», ont-ils estimé. Ils ont enfin salué et remercié pour leur travail les centaines de milliers de volontaires dans les paroisses et les associations qui ont joué un rôle fondamental pour promouvoir la culture de l’intégration. (cath.ch/radvat/bh)

Le cardinal Marx, ancien président de la Conférence épiscopale allemande
19 mai 2017 | 13:41
par Bernard Hallet
Partagez!