Un Airbus A320 d'Egyptair tel que celui-ci a disparu des écrans radar dans la nuit du 18 au 19 mai. (Photo: Flickr/John Taggart/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-SA 2.0</a>)
Vatican
Un Airbus A320 d'Egyptair tel que celui-ci a disparu des écrans radar dans la nuit du 18 au 19 mai. (Photo: Flickr/John Taggart/CC BY-SA 2.0)

Egyptair: Condoléances du pape aux proches des victimes

20.05.2016 par I.MEDIA

Au lendemain de la disparition d’un Airbus A320 de la compagnie EgyptAir assurant la liaison entre Paris et Le Caire, le pape François a envoyé un télégramme de condoléances au président égyptien Abdel Fattah Al Sissi, le 20 mai 2016.

Dans ce message, bien qu’il n’existe aucune certitude sur le sort de cet avion, le pape assure “de ses prières et de sa solidarité en ce moment difficile“ et confie “à la miséricorde du Dieu Tout-Puissant l’âme des personnes de différentes nationalité décédées“.

Le pape François “invoque les bénédictions divines de force et de paix“ sur les “proches des passagers et tous ceux impliqués dans les efforts de recherche et de sauvetage“, peut-on encore lire dans ce télégramme signé par le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin.

Crash encore inexpliqué

Le vol MS804 d’EgyptAir, qui reliait Paris et Le Caire, a disparu des écrans radar dans la nuit du 18 au 19 mai. Plus de 24 heures après, aucun élément d’enquête ne permettait encore d’expliquer cette disparition. Le 20 mai, les recherches se poursuivaient au sud de la Crète, où le signal de l’appareil a été perdu à 2h30 du matin. L’avion comptait 66 personnes à bord (56 passagers et dix membres d’équipage), dont 30 Egyptiens et 15 Français. (cath.ch-apic/imedia/bl/bh)


Actualités ›