Emirats arabes unis: le pape rencontrera le cheikh Ahmed Al-Tayeb

A l’occasion de sa venue à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, du 3 au 5 février 2019, le pape François rencontrera de nombreux représentants religieux, dont Ahmed Al-Tayeb, cheikh d’Al-Azhar. Le pape François l’avait rencontré pour la dernière fois en octobre 2018 au Vatican.

La manifestation, organisée par le Conseil des sages musulmans, rassemblera plus de 600 représentants de différentes communautés religieuses. Cette rencontre interreligieuse internationale est intitulée ›Fraternité humaine’. Le pontife y participera à l’invitation du prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed Bin Zayed Al Nahyane.

5e rencontre avec la plus haute autorité de l’islam sunnite

Lors de cet événement, le pontife rencontrera plusieurs représentants importants de l’islam, du judaïsme et du christianisme. Parmi eux figure en particulier le cheikh Ahmed Al-Tayeb, recteur de l’Université d’Al-Azhar et considéré comme la plus haute autorité de l’islam sunnite, avec qui le pape François a construit des liens privilégiés.

C’est en effet la cinquième fois que le pontife romain rencontrera le cheikh. Les deux hommes avaient ainsi échangé en mai 2016 au Vatican, en avril 2017 au Caire et enfin à deux reprises, en novembre 2017 et en octobre 2018 au Vatican. La première rencontre entre le cheikh et le pontife avait formellement marqué la reprise de contact entre le Saint-Siège et Al-Azhar, après une rupture unilatérale des relations en 2011 par cette dernière.

Al-Azhar avait rompu les relations en 2011

L’Université cairote avait alors rompu les relations de manière unilatérale en réaction aux propos de Benoît XVI condamnant un attentat meurtrier survenu fin décembre 2010 devant une église copte orthodoxe d’Alexandrie. Le pape avait demandé aux responsables des nations un engagement concret pour protéger les chrétiens et condamné la «stratégie de violence» menée envers ces mêmes fidèles. Les propos du pape avaient été vus comme une ingérence par l’imam d’Al-Azhar.

Mansour Al-Mansouri, directeur général du Conseil national des médias des Emirats arabes unis, a qualifié quant à lui «d’historique» la venue du pontife, reflétant selon lui «l’esprit de tolérance» d’Abou Dhabi. Ce voyage papal constituera une première dans la péninsule arabique, peuplée d’un grand nombre d’immigrés indiens et philippins, dont beaucoup sont catholiques.

Selon les chiffres officiels, 900’000 chrétiens – dont 70% de catholiques – vivent aux Emirats arabes unis et constituent 9% de la population. Les catholiques de la région dépendent du vicaire apostolique en Arabie méridionale, le capucin suisse Paul Hinder. A l’occasion de sa visite apostolique, le pape François célébrera une messe à la Zayed Sports City d’Abou Dhabi, en présence de plus de 130’000 fidèles. (cath.ch/imedia/cg/be)

Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique d’Arabie du Sud (AVOSA) ¦ © Jacques Berset
24 janvier 2019 | 09:35
par Jacques Berset
Partagez!