International

En Thaïlande pour inciter les catholiques à témoigner de l'Evangile

          

La petite minorité catholique de Thaïlande attend du pape François «un encouragement paternel» lors de sa visite dans ce royaume d’Asie du Sud-Est en novembre prochain, a confié Mgr Paul Tschang In-Nam, nonce apostolique à Bangkok, le 5 novembre 2019.

Le pontife y sera du 20 au 23 novembre prochain avant de poursuivre son voyage au Japon jusqu’au 26.

Depuis quelques années déjà, les catholiques thaïlandais espéraient que le chef de l’Eglise catholique se rende dans leur pays, a assuré le nonce coréen, cité par l’agence catholique AsiaNews. Mais les premières instructions concernant «l’éventuelle venue» du pontife en Thaïlande ne sont arrivées à la nonciature qu’au début de l’année en cours.

Renforcer le dialogue interreligieux

«Nous attendons maintenant beaucoup de la visite du Saint-Père», a affirmé Mgr Tschang In-Nam. Ce voyage pontifical permettra selon lui de renforcer le dialogue interreligieux dans lequel l’Eglise locale est «déjà bien engagée».

Mais si le pape François vient visiter ce pays de quelque 300’000 catholiques sur une population totale de près de 70 millions de personnes, c’est également pour «encourager» les fidèles à y proclamer l’Evangile. «Ce que nous attendons de lui est un encouragement paternel», souligne le nonce.

350e anniversaire de la création du vicariat apostolique du Siam

Les catholiques de Thaïlande représentent environ un demi pour cent de la population totale, avec 662 prêtres pour onze diocèses et 436 paroisses, selon les Missions étrangères de Paris (MEP). Les musulmans quant à eux forment une minorité plus importante: entre quatre et cinq Thaïlandais sur cent confessent l’islam. Le reste des habitants du pays est à plus de 90 % bouddhiste.

Par ailleurs, l’année 2019 est une année spéciale, a encore noté celui qui est entré en 1985 dans la diplomatie de l’Eglise catholique. Il s’agit en effet du 350e anniversaire de la création du premier vicariat apostolique du Siam, érigé en 1669. Les premiers missionnaires – les dominicains portugais Jeronimo da Cruz et Sebastiao da Canto – étaient arrivés dans ce royaume en 1567. Ont ensuite suivies les missions des jésuites, des franciscains et des MEP. (cath.ch/imedia/pad/be)

Le bouddhisme est largement majoritaire en Thaïlande
6 novembre 2019 | 14:10
par Jacques Berset
Partagez!