Juan Elias Medina et ses 127 compagnons, martyrs durant la guerre civile espagnole (1936-1939) | DR
International

Espagne: béatification de 127 martyrs de la guerre civile espagnole

A l’issue de la prière de l’Angélus du 17 octobre 2021, le pape François s’est réjoui de la béatification, la veille à Cordoue, en Espagne, du Père Juan Elias Medina et de 126 martyrs tués pendant la guerre civile espagnole (1936-1939).

Sur la Place Saint-Pierre, le pontife argentin a souhaité que leur fidélité donne à chacun, en particulier aux chrétiens persécutés dans les différentes parties du monde, la force de témoigner courageusement de l’Evangile.

Tués «en haine de la foi»

Ces prêtres, religieuses, séminaristes et laïcs ont été tués «en haine de la foi» pendant la violente persécution religieuse survenue pendant la guerre civile espagnole, a rappelé le chef de l’Eglise catholique. Il ensuite demandé à la foule rassemblée place Saint-Pierre à Rome d’acclamer les nouveaux bienheureux.

Un an auparavant, le pontife avait signé le décret ouvrant à la béatification de ces 127 martyrs, tués entre 1936 et 1939 par une milice républicaine parce qu’ils faisaient profession d’appartenir à l’Eglise catholique. Le cardinal Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, était à Cordoue, en Andalousie, pour présider la messe de béatification de ces martyrs dans la cathédrale de la ville.

Persécution de ceux proclamant leur fidélité à l’Eglise catholique

Il s’agissait de prêtres, dont Juan Elias Medina, mais aussi de religieux et de laïcs, dont les exécutions brutales s’inscrivaient dans le climat de persécution visant ceux qui proclamaient leur fidélité à l’Eglise catholique.

Certains d’entre eux étaient impliqués dans des activités ecclésiastiques ou étaient membres d’associations telles que l’Action catholique ou l’Adoration nocturne du Saint-Sacrement. Don Juan Elias lui-même a apporté réconfort et assistance spirituelle à ses compagnons pendant ses jours d’emprisonnement. (cath.ch/vaticannews/imedia/cd/be)

Juan Elias Medina et ses 127 compagnons, martyrs durant la guerre civile espagnole (1936-1939) | DR
17 octobre 2021 | 15:06
par Jacques Berset
Partagez!