International

Estonie: le pape invite les jeunes à annoncer le Christ

Le pape François a invité les jeunes à annoncer le Christ, au-delà des erreurs et manquements de responsables religieux chrétiens. «Là où est le Christ, il y a toujours une opportunité de conversion», leur a-t-il lancé, lors d’une rencontre œcuménique organisée à l’église luthérienne Charles de Tallinn (Estonie) le 25 septembre 2018.

Comme le 24 septembre à Riga, cette rencontre placée sous le signe de l’œcuménisme s’est déroulée dans un édifice protestant. Parmi les jeunes présents, nombreux sont venus avec leur école, plus pour «l’occasion de rentrer dans une église» que par véritable croyance religieuse. Ce qui ne les a pas empêchés de tous sortir leur téléphone portable pour filmer l’arrivée du pape et de l’applaudir longuement alors que chantait une chorale.

Une Eglise «pénible, voire irritante»

Beaucoup de jeunes, a reconnu le pape dans son discours, ne considèrent plus l’Eglise comme interlocuteur valable mais la voit plutôt «comme pénible, voire irritante». Celle-ci semblent ne pas comprendre correctement la vie et la sensibilité des jeunes. Ces derniers sont même indignés par les abus sexuels et financiers sans que ne viennent une «nette condamnation». Trop souvent, a confessé le pape, «il a été plus facile pour nous de parler (…) que d’écouter les jeunes».

Pour le pape, il est donc nécessaire de renverser ces situations qui éloignent les jeunes de la foi. «Nous avons vraiment besoin de nous convertir», a-t-il admis. Et pourtant, s’est-il enthousiasmé, «malgré notre manque de témoignage, vous continuez à voir Jésus». Pour le pape, les jeunes chrétiens sont ainsi le témoignage que «là où est le Christ, il y a toujours l’opportunité de la conversion».

Au-delà des erreurs et des limites des responsables chrétiens Jésus continue à être le motif de la foi et il n’y a pas de plus grand réconfort, a poursuivi le chef de l’Eglise catholique. Les jeunes croyants de cette »génération de l’image et de l’action doivent donc porter cette joie à ceux qui ne croient pas, et vivent dans la tristesse et l’égarement». «L’amour n’est pas mort, il nous appelle et nous envoie», a lancé le pape François demandant de ne pas reléguer la foi à un musée de souvenirs.

Après cette rencontre avec les jeunes, devant lesquels il a rappelé à plusieurs reprises le prochain synode qui leur sera consacré, le pape doit déjeuner avec sa suite dans un couvent de sœurs brigittines. Puis il se rendra à la cathédrale catholique de la ville pour un moment avec les personnes accompagnées par les organismes de charité de l’Eglise. (cath.ch/imedia/xln/bh)

Le pape a encouragé les jeunes à annoncer le Christ malgré les errements des responsables religieux.| © Keystone
25 septembre 2018 | 14:33
par Bernard Hallet
Estonie (11), Jeunes (118), Tallinn (3), voyage du pape (267)
Partagez!