Suisse

Eucharistein: Nicolas Buttet passe la main

Nicolas Buttet cède la main après deux mandats de 6 ans et prend un temps sabbatique chez les sœurs de Mère Teresa, annonce la Fraternité Eucharistein sur son site le 3 juin 2020. Sœur Myriam Frossard, actuelle assistante de Nicolas Buttet, assumera la charge de modérateur jusqu’au prochain chapitre électif.

 «La Fraternité Eucharistein vit un moment important dans son processus de croissance: le frère Nicolas Buttet a accompli ses deux mandats canoniques de 6 ans (à compter de la reconnaissance canonique de la fraternité en 2008). Il n’est donc plus rééligible comme modérateur de la fraternité au sens de nos Constitutions», précisent Sr Myriam Frossard et le Frère Nicolas Buttet dans un communiqué publié sur le site de la Fraternité.

Les élections d’un nouveau modérateur et assistant devaient avoir lieu le 16 mai 2020 au cours d’un chapitre présidé par le représentant de l’évêque de Fréjus-Toulon, Mgr Dominique Rey. La crise sanitaire n’a pas permis au chapitre électif de se rassembler. Devant cette situation inédite, le choix a été fait «de déclarer vacante la charge de modérateur dès la date de l’élection telle qu’initialement prévue».

Un chapitre en septembre

Les constitutions stipulent que l’assistante du modérateur assume cette charge jusqu’à la prochaine élection. Sœur Myriam Frossard assure donc cette étape de transition. «Si les circonstances sanitaires le permettent, nous vivrons notre chapitre général au mois de septembre et procéderons à l’élection du nouveau modérateur de la fraternité. Après ce chapitre, un communiqué officiel donnera connaissance de la personne élue», détaille le communiqué.

Nicolas Buttet reste frère de la fraternité Eucharistein. En accord avec le Conseil de la fraternité et après 24 ans de diverses responsabilités, il aura l’occasion de vivre une année sabbatique dès le mois de juillet avant de rejoindre une des maisons de la fraternité.

Celui qui est aussi membre de l’Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe, assurait la modération de la Fraternité depuis sa cofondation en 1996, à Epinassey, en Valais. «Je pense qu’il est vraiment sage – pour mes frères et sœurs, pour moi-même et pour l’Eglise aussi – de passer la main dans les délais canoniques. D’autant plus que la gouvernance de la fraternité est déjà une œuvre commune et fraternelle des membres du conseil », a-t-il confié au quotidien La Croix. (cath.ch/com/bh)

Eucharistein
Communauté catholique née en 1996 sur la terre du martyre de saint Maurice, en Valais, et de ses compagnons, la Fraternité Eucharistein a reçu officiellement de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, le 3 mai 2008, l’approbation de ses nouvelles constitutions en vue de la reconnaissance définitive du statut de «Famille ecclésiale diocésaine de vie consacrée».

Nicolas Buttet va prendre une année sabbatique | © Jacques Berset
4 juin 2020 | 00:55
par Bernard Hallet
Partagez!