International

Fin 2020, la rencontre européenne de Taizé à… Taizé

Comme annoncé en août 2020, la rencontre européenne de Taizé prévue à Turin, en Italie, est reportée d’un an. Fin 2020, la communauté de Taizé invite toutefois les jeunes adultes de tous les continents à participer, en présentiel ou en ligne, à ce «pèlerinage de confiance sur la Terre», qui attirent habituellement plusieurs dizaines de milliers de jeunes de 18 à 30 ans.

Pour la première fois depuis 1978, une rencontre européenne de jeunes aura lieu sur place, à Taizé. Le programme, du 27 décembre 2020 au 1er janvier 2021, comprendra les temps forts habituels. Les trois prières communes – matin, midi et soir –, sont suivies de réflexion biblique et petits groupes de partage, chaque matin, et de plusieurs ateliers de réflexion, chaque après-midi. Et le soir du 31 décembre, la traditionnelle veillée de prière pour la paix.

Le nombre de participants en présentiel sera limité à 500, avec une répartition par pays, en fonction des capacités d’accueil dans le contexte de la pandémie. Tous autres jeunes pourront suivre les temps forts en ligne et ce, de toutes les régions du monde.

Différentes manières de participer

A ceux qui souhaitent participer à cette initiative, individuellement ou en groupe, une partie du programme leur sera proposée. Un formulaire spécifique leur permet de s’inscrire en groupe, afin d’organiser au mieux les activités. Il y a trois manières différentes de participer à cette rencontre. Les détails et les modalités d’inscription sont à disposition.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, il sera aussi possible de venir la semaine précédente – du 20 au 27 décembre 2020 – pour célébrer Noël à Taizé. Les jeunes qui viendront à Taizé pour cette semaine de Noël pourront aussi aider à la préparation et au bon déroulement de la rencontre européenne.

Des prières en début janvier

Des jeunes de divers pays qui seront venus à Taizé participer à cette étape du pèlerinage de confiance sont invités à repartir dans leurs pays avec un frère ou deux, pour animer une prière au retour, au cours du week-end des 2 et 3 janvier ou dans les jours qui suivent. (cath.ch/com/gr)

Une prière commune à Taizé, septembre 2018 | © Grégory Roth
13 octobre 2020 | 12:34
par Grégory Roth
Partagez!