Suisse

La Fondation Maison de la famille renaît

En sommeil depuis 2009, la Fondation Maison de la famille a été réactivée, a annoncé  son Conseil de fondation, le 8 février 2017. Elle quittera la Maison de la famille de Vérolliez (VS) pour «aller à la rencontre» des familles dans la partie francophone du diocèse de Sion. Le conseil de fondation est renforcé et son siège est ramené à Sion, «au plus près des centres de décision».

«En renaissant, la Fondation Maison de la famille devient nomade. Elle ira à la rencontre des familles du diocèse en proposant des rencontres-témoignage, des soirées d’animation et des conférences sur des thèmes tels que la séparation, le deuil, la maltraitance, les difficultés avec les adolescents, etc.», annonce Anne Mayoraz, membre du conseil de la fondation. «L’idée est d’aller rejoindre les familles dans leur quotidien, là où elles se trouvent», ajoute-t-elle. Une action menée en collaboration avec des mouvements et des associations agissant dans le domaine du couple et de la famille. Anne Mayoraz insiste sur l’inspiration chrétienne d’une fondation ouverte à tous, dans le respect des convictions religieuses de chacun.

Donner de la visibilité aux mouvements et aux associations

Plusieurs collaborations sont envisagées avec, entre autres, les Cours revivre après un divorce, l’association Vivre son deuil en Suisse, qui organise des Café-deuil  à l’écoute des personnes traversant une période de deuil, ou encore L’espoir de Yanna,  qui vient en aide aux victimes de violence domestique. «Ces rencontres se dérouleront dans des salles de paroisses, des restaurants, des salles communales: des lieux proches des gens. C’est l’occasion de donner plus de visibilité aux mouvements et aux associations». La fondation entend mener une action selon deux axes: la prévention avec l’accompagnement des familles vivant une situation difficile avec des enfants ou des adolescents et l’action, lors de l’apparition d’un problème familial tel que le conseil conjugal, la médiation.

Les événements sont programmés dès l’automne 2017. Anne Mayoraz étudiera avec l’équipe l’oportunité de crééer un lieu d’accueil selon l’évolution de la demande, «mais ce n’est pas actuellement  à l’ordre du jour», précise-t-elle.

«En renaissant, la Fondation Maison de la famille devient nomade».

Complémentarité avec la pastorale de la famille

«La pastorale de la famille accompagne les couples et les familles à travers les sacrements. La Fondation sera complémentaire à travers cette offre», explique Anne Mayoraz. Pierre-Yves Maillard,  vicaire général du diocèse de Sion, et membre du Conseil de la fondation, y voit «un vrai plus» pour la pastorale familiale du diocèse qui est partenaire de la fondation. «La fondation va enrichir cette offre et bien s’intégrer dans la pastorale diocésaine», relève-t-il. Elle est également partenaire des œuvres menées par l’Abbaye de Saint-Maurice.

Des changements structurels

Parmis les changements structurels notables, le Conseil de fondation est renforcé avec l’arrivée de Pierre-Yves Maillard, vicaire général du diocèse de Sion, du chanoine Roland Jaquenoud, prieur de l’Abbaye de Saint-Maurice et de Marco Mayoraz, de la pastorale de la famille du diocèse de Sion et Xavier Roduit, directeur des Foyers des Rives du Rhône. «La Fondation quitte Saint-Maurice pour s’installer à Sion, dans la capitale cantonale, au plus proche de l’évêché et du point névralgique de décision», indique Benjamin Roduit, président du Conseil. Le nom initial de la «Fondation Maison de la Famille à Vérolliez» est raccourci. Avec le départ de Saint-Maurice, l’indication de lieu disparaît.

«La situation financière est saine, assure Xavier Lavanchy, avocat et notaire, membre du Conseil de fondation. Nous n’avons pas de frais puisque nous ne faisons que relancer la fondation, l’activité est assurée par des bénévoles et elle est auto-financée». Un reliquat assure le financement propre de la structure renouvelée.

Pour marquer son lancement, la fondation renouvelée organise une soirée au cours de laquelle le spectacle «Les Hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus no 2» sera donné au théâtre du Martolet, à St-Maurice, le 19 mai 2017.


La Fondation Maison de la famille à Vérolliez

La Fondation de la Maison de la Famille à Vérolliez a été créée en 1998 pour assurer un travail au bénéfice du couple et des familles. Elle appartenait à la communauté des Sœurs de Saint-Maurice. Roland Jaquenoud rappelle le rôle essentiel de l’Abbaye de Saint-Maurice dans sa création. La structure était en sommeil depuis 2009, faute de moyens financiers suffisants pour poursuivre son activité. «La fondation n’est pas finie», se réjouit le prieur de l’Abbaye. La structure renouvelée garde le même but qu’à sa création. (cath.ch/bh)

Vérolliez le 8 février 2017. (De g. à dr.) Xavier Lavanchy, Anne Mayoraz, Benjamin Roduit, Roland Jaquenoud et Pierre-Yves Maillard, membres du Conseil de la Fondation Maison de la famille
8 février 2017 | 17:33
par Bernard Hallet
Partagez!