Suisse

Fribourg: Lancement de l'action «Saint Nicolas est là»

Le Centre d’études des Eglises d’Orient St-Nicolas et l’Association Saint-Nicolas des étudiants/es orthodoxes à l’Université de Fribourg aimeraient «sauver la Saint-Nicolas», la grande fête populaire en l’honneur du patron de la ville, malgré l’annulation du cortège, Covid-19 oblige.

Le comité d’organisation de la traditionnelle fête de la Saint-Nicolas à Fribourg, les 5 et 6 décembre, s’est vu contraint d’annuler l’édition 2020 en raison de la grave situation sanitaire, mais elle existera cependant cette année d’une autre façon.

A l’initiative de la professeure Barbara Hallensleben, directrice du Centre St-Nicolas à l’Université de Fribourg, des badges portant le slogan «Saint-Nicolas est là ! ist da !” vont être distribués dans le public. Il s’agit d’un message d’espoir et de solidarité en ces temps de pandémie.

Le badge de l’action «Saint Nicolas est là»

Lancer un message d’espoir et de solidarité en ces temps de pandémie

«Quand on a vu que tout était annulé, ajoute Barbara Hallensleben, nous n’avons pas voulu rester dans cette négativité. On dit aux Fribourgeois/es: portez ce badge, impliquez-vous, soyez saint Nicolas ! Cette année, vous avez une responsabilité spéciale, celle que vous transmet l’évêque de Myre. (*) Il était là où les gens avaient besoin de lui».

Elle souligne que saint Nicolas a témoigné de l’amour de Dieu pour les êtres humains. Il a aidé et sauvé, même dans des situations désespérées. «Aujourd’hui, à son exemple, ne considérez pas les autres comme un danger pour votre santé, restez liés les uns aux autres, faites ce que saint Nicolas a fait!»

«Vous pouvez faire aujourd’hui ce que j’ai fait de mon temps!»

Et la professeure de rappeler qu’au-dessus du portail de la cathédrale de Fribourg, il y a un mot de l’Ancien Testament: «Je protégerai et sauverai cette ville à cause de moi et de mon serviteur David» (2 Rois 19:34). Les Fribourgeois avaient l’audace de référer cette promesse à leur saint patron, saint Nicolas.

Le badge reprend cette promesse: Saint Nicolas est là ! Dans ses discours aux grands et aux petits, il a toujours dit: «Vous pouvez être saint Nicolas. Vous pouvez faire aujourd’hui ce que j’ai fait de mon temps!»

Les professeurs Guido Vergauwen et Barbara Hallensleben veulent une fête de St-Nicolas solidaire | © Jacques Berset

«Il ne s’agit pas pour nous de sauver la fête de Saint-Nicolas dans son aspect folklorique, mais de lancer un message d’espoir et de solidarité en ces temps de pandémie. Le message de saint Nicolas est une attention aux faibles, à ceux qui souffrent, particulièrement dans cette période difficile», confie à cath.ch le Père Guido Vergauwen, ancien recteur de l’Université et actuel prieur provincial des dominicains de Suisse, qui soutient l’action «Saint Nicolas est là».

Pas une action commerciale

Cette action est faite de concert avec l’Association Saint-Nicolas des étudiants/es orthodoxes à l’Université, qui rassemble notamment des étudiants de Roumanie, de Grèce, de Serbie, de Russie et d’autres pays d’Europe de l’Est. Pour l’orthodoxie, souligne la directrice du Centre St-Nicolas, saint Nicolas est «le saint le plus cher et le plus proche de leur cœur».

La vente des badges n’est pas une action commerciale. «On ne va rien gagner, conclut Barbara Hallensleben, le but est d’éveiller à la solidarité avec ceux qui sont dans le besoin!»

Une partie des badges est directement acheminée par le comité d’organisation de la fête dans l’envoi de la carte postale «Saint Nicolas 2020» réalisée par Freya Lucia Pauls, une élève de 3E2Z du Collège St-Michel. Comme de coutume, les bénéfices provenant de la vente des cartes et les dons pour le badge seront distribués à des œuvres de bienfaisance. (cath.ch/be)

L’allocution sur les ondes de La Télé
Si saint Nicolas et ses ânes Babalou et Balou ne fendront pas la foule cette année pour se rendre du Collège St-Michel à la cathédrale qui porte son nom, et que tous les marchés et les animations sont annulés, certaines traditions sont toutefois maintenues. Ainsi, la traditionnelle allocution du saint patron aux Fribourgeoises et Fribourgeois sera diffusée sur les ondes de la télévision régionale La Télé, le samedi 5 décembre 2020 à 18h00.
Comme de coutume, la carte de Saint-Nicolas sera vendue durant la période de fin d’année. Les bénéfices de cette action seront versés à des œuvres de bienfaisance liées à l’enfance. Quant aux boulangers du canton, ils s’adonneront à la vente de biscômes, parés de l’étiquette à l’effigie du saint, créée cette année par l’artiste fribourgeois Nicolas Ruffieux. JB

(*) Saint Nicolas, évêque de Myre, en Asie Mineure [mort en 345 dans cette cité de l’actuelle Turquie, ndlr] est le patron de la Ville et du canton de Fribourg, des navigateurs et des enfants, ainsi que de la Russie. Le «Centre d’études des Eglises d’Orient Saint-Nicolas» est affilié à l’Institut d’études œcuméniques (ISO) de la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg. Le Centre a choisi comme patron saint Nicolas de Myre, le saint le plus vénéré à l’Est et à l’Ouest et «le plus œcuménique» en général. Par son témoignage sur la philanthropie de Dieu, il témoigne aussi de la source du travail théologique.

Précision: Les badges peuvent être commandés sur le site www.unifr.ch/orthodoxia

Saint Nicolas sur le portail de la cathédrale de Fribourg | DR
12 novembre 2020 | 15:00
par Jacques Berset
Partagez!