Suisse

Fribourg: l'Eglise approuve les budgets 2021 et fusionne des services

Réunis à Fribourg le 12 décembre 2020, les délégués de la Corporation ecclésiastique cantonale (CEC) et de la Caisse de rémunération des ministères paroissiaux (CMP) ont approuvé leur budget 2021 respectif en assemblée. Plusieurs services pastoraux ont été regroupés pendant l’année, pour favoriser une plus grande collaboration.

Par Véronique Benz / cath-fr

Fribourg: Gérald Telley, responsable des finances de la CEC, a présenté le budget 2021 | © Pétra Perler

Les délégués de la CEC ont approuvé à l’unanimité le budget 2021, qui présente un total de charges CHF 11,5 millions De francs. L’excédent de charges de 7 millions, qui représente 12.5 % des ressources fiscales des paroisses, respecte le frein aux dépenses. Le Conseil exécutif, la Déléguée épiscopale Marianne Pohl-Henzen et le vicaire épiscopal Jean Glasson ont décidé de ne pas octroyer de palier salarial en 2021, ni aux agents pastoraux laïcs, ni au personnel administratif. 

Nouveaux ‘pôles’ de service

L’abbé Jean Glasson, vicaire épiscopal pour la partie francophone, a réorganisé les services existants en été 2020. Le Service de catéchèse et de catéchuménat ainsi que Formule Jeunes ne font plus qu’un: le «Service catéchèse et jeunesse». Il en est de même pour le Service de la Santé et celui de la Solidarité qui sont désormais le «Service Solidarités».

Différents ‘pôles’ ont simultanément été créés dans chacun de ces nouveaux services, ceci dans le but de permettre un déploiement plus dynamique et de plus grandes collaborations. «Cette réorganisation a impliqué beaucoup de mutations au niveau du personnel dans les différents centres de charges existants, mais au final, sans augmentation de l’effectif. Une vision d’ensemble est à appliquer», souligne le Conseil exécutif dans son rapport.

Siéger à distance en 2021

«Dans notre situation particulière de pandémie, la présidence de l’Assemblée de la CEC a réfléchi à la manière de pouvoir continuer à siéger afin de poursuivre son travail», explique Walter Buchs, président de l’Assemblée. Après réflexion et en adéquation avec le Règlement de l’assemblée, dès janvier 2021, la loi cantonale autorisant la participation à distance aux travaux du Grand Conseil fribourgeois pendant la pandémie, sera appliquée par analogie aux séances et assemblées de la CEC et de la CMP. Cela permettra notamment aux différentes commissions de tenir leurs séances. 

Bernard Bovigny, délégué des agents pastoraux laïcs et remplaçant Bernard Deschenaux démissionnaire, a été assermenté. Emmanuel Rey, responsable du Service catéchèse et jeunesse, a été élu comme membre de la Commission de gestion, suite à la démission de Petra Del Curto.

Effectif stable chez les agents pastoraux

En deuxième partie de matinée, les délégués de la Caisse de rémunération des ministères paroissiaux (CMP) ont approuvé leur budget 2021. Ce dernier présente un excédant de produits de CHF 5’700.

Au 1er janvier 2021, l’effectif du personnel au service de la pastorale sera composé de 56 prêtres (55 en 2020) et 99 laïcs (102 en 2020). Les postes occupés par les prêtres représenteront 45 équivalents plein temps (EPT) et ceux occupés par les laïcs 56,5 EPT. Les prêtres retraités sont au nombre de 48. (cath.ch/com/vb/gr)

Fribourg: Assemblée de la CEC, en train de voter, le 12 décembre 2020 | © Pétra Perler
13 décembre 2020 | 12:49
par redaction
Assemblée pastorale (2), CEC (43), CMP (9), Fribourg (482)
Partagez!