Fabien Hünenberger a remis le Prix Good News à Gaëlle May reçoit son prix des mains de Fabien Hünenberger et de Serge Agbodjan-Prince, représentant la CES | © Bernard Hallet
Suisse

Gaëlle May reçoit le Prix Good News pour sa «Semaine Sainte»

Le prix Good News a été remis à Gaëlle May et à une délégation de l’équipe des paroisses de Bagnes, Vollèges et Verbier. La réalisatrice valaisanne a été récompensée, le 4 juin 2021 à Lausanne, pour les reportages et les directs réalisés à l’occasion de la Semaine Sainte dans les paroisses du val de Bagnes.

«Les internautes ont voté pour la réalisation qui constituait à leurs yeux la ›Bonne Nouvelle’ d’une communauté qui mobilise sa jeunesse. Un projet qui transporte le spectateurs dans le val de Bagnes pour y découvrir la Passion du Christ», a relevé Fabien Hünenberger, directeur de Cath-Info.

«C’est un projet intéressant, a relevé Fabien Hünenberger, parce qu’il se situe à la frontière de plusieurs mondes: celui de la liturgie, avec une intégration poussée de l’assemblée dans les célébrations, celui de la pastorale». Le directeur de Cath-Info aussi mentionné «le monde des médias, puisque vous avez eu le souci de faire connaître votre semaine sainte vécue en communauté, avec différents montages que l’on peut voir ou revoir sur les réseaux sociaux».

Serge Agbodjan-Prince, qui représentait la Commission des médias de la Conférence des évêques suisses (CES), s’est réjoui de l’aspect intergénérationnel de cette réalisation, «en évitant la tentation de la communication de crise et sensationnelle qui tend à rechercher les ‘like’». Il a félicité l’équipe d’avoir valorisé ainsi le message d’espérance que véhicule la Semaine Sainte.

Défi technique et artistique

«Ce fut un défi tant technique qu’artistique», a souligné Gaëlle May, notamment en raison des réalisations en directs et des délais courts dont elle a disposé pour effectuer les captations et s’adapter aux configurations très variées d’un tel tournage. La réalisatrice a évoqué les conditions contraignantes qu’a imposées une météo capricieuse. Artistiquement, elle a eu à cœur de travailler avec des jeunes.

Le chanoine José Mittaz, curé des paroisses, a vu dans ces réalisations et dans la participation de la communauté et de ces jeunes unifiés «un beau cadeau à offrir, particulièrement dans cette période de covid-19».

Une délégation des paroisses du val de Bagnes entourait Gaëlle May | © Bernard Hallet

Gaëlle May a reçu son prix en présence d’une vingtaine de personnes dans le jardin de Cath-Info. Pour accompagner la Valaisanne une délégation de deux jeunes qui ont participé aux tournages, de Claire Jonard, animatrice pastorale à Bagnes, et du curé José Mittaz.

Le curé a salué le travail de Pierre Pistoletti sur Maurice Zundel et a remercié Jacques Berset pour le travail accompli tout au long de sa carrière. (cath.ch/bh)

Gaëlle May
Gaëlle May est née le 7 mars 1992 près de Martigny. Elle a fait ses études au collège de Saint-Maurice jusqu’en 2013 avant de partir un an en humanitaire à Buenos Aires, en Argentine, avec l’association Point Cœur. La Valaisanne a ensuite suivi une formation de deux ans dans la filière cinéma de la SAE, une école genevoise. Elle a lancé sa société de production «Lueurs Productions» en 2017. BH

Fabien Hünenberger a remis le Prix Good News à Gaëlle May reçoit son prix des mains de Fabien Hünenberger et de Serge Agbodjan-Prince, représentant la CES | © Bernard Hallet
4 juin 2021 | 17:35
par Bernard Hallet
Partagez!