International

Géorgie: des centaines de fidèles dans les églises pour Pâques

Des centaines de fidèles ont assisté à la vigile pascale orthodoxe, le 18 avril 2020, dans la république caucasienne de Géorgie. Cela malgré les appels du gouvernement et du corps médical à rester à la maison pour enrayer la propagation du Covid-19.

L’assistance était inhabituellement faible en cette veillée pascale, rapporte l’agence Reuters. Habituellement, en Géorgie, des dizaines de milliers de fidèles remplissent les églises. Les autorités orthodoxes du pays ont réagi en ordre dispersé pour les célébrations de Pâques. Dans certaines régions, les évêques ont appelé les chrétiens à rester à la maison, les encourageant à regarder la messe à la TV ou sur internet. Lors des offices réels, tous les fidèles portaient toutefois des masques, à part quelques prêtres, note l’agence.

Communion avec la même cuillère

Début avril, le patriarche de l’Eglise orthodoxe géorgienne, Elie II, avait appelé à ce que les offices soient célébrés comme d’habitude, tout en enjoignant les paroissiens à maintenir la distance sociale.

La majorité du clergé s’est opposée aux recommandations de rester à la maison et a continué à distribuer la communion avec la même cuillère. Un des hiérarques de l’Eglise géorgienne, le métropolite Job, a relevé lors d’une cérémonie que le coronavirus ne tuait que les personnes âgées, appelées de toute façon à mourir dans un avenir proche.

Le gouvernement et le corps médical se sont mobilisés pour dissuader les citoyens de se rassembler, demandant qu’ils restent chez eux pour les fêtes de Pâques.

Bras de fer Eglise-Etat

L’ex-République soviétique a ainsi été le théâtre, début avril, d’un bras de fer entre le gouvernement et l’église orthodoxe nationale, note Radio France international (RFI). Dans les petites églises, le clergé avait finalement accepté que les fidèles restent dehors, espacés. Ils pouvaient entrer dans les grandes églises et dans la cathédrale Sameba, mais en respectant un mètre de distance avec leurs voisins. Le gouvernement, qui craint la puissante Eglise nationale, ne s’est pas opposé frontalement aux rassemblements dans les lieux de culte.

La Géorgie a mis en place un état d’urgence jusqu’au 10 mai 2020, avec un couvre feu de 21h à 6h du matin, la fermeture des restaurants, des cafés, des magasins et l’interdiction des rassemblements de plus de trois personnes.

La république caucasienne de 3,7 millions d’habitants enregistrait au 19 avril 388 cas de Covid-19 et 4 morts. (cath.ch/reuters/rfi/rz)

Pâques orthodoxe sans fidèles dans la plus grande partie du monde

Dans la plus grande partie du monde orthodoxe, aucune célébration de Pâques n’a été célébrée en public. Le patriarche de Moscou, Cyrille Ier, a tout d’abord été réticent à la suppression des offices. Il a cependant appelé publiquement, quelques jours avant Pâques, les fidèles russes à ne pas se rendre à l’église.

Au-delà de la Géorgie, les cérémonies de Pâques ont été fréquentées également en Biélorussie. Le président biélorusse Aleksander Lukashenko a à plusieurs reprises nié la dangerosité du Covid-19 et refusé de mettre en place des mesures. Alors que le pays de neuf millions d’habitants comptabilise 4’000 cas de coronavirus, les rassemblements publics tels que les matchs de football se poursuivent. Le président Lukaskenko lui-même a assisté à une célébration de Pâques dans un monastère près de Minsk, la capitale.

A Jérusalem, la cérémonie du Feu sacré, dans l’église du Saint-Sépulcre, a eu lieu en la présence d’un très petit nombre de clercs et de fidèles. Le 18 avril, des avions en provenance de Jérusalem ont apporté la flamme dans des villes du monde. La Grèce a interdit la distribution du feu à toutes les paroisses. Le gouvernement roumain a, lui, permis qu’il soit transporté de maison en maison aux fidèles. Jusqu’à cinq bénévoles portant masques et gants étaient autorisés à l’apporter dans chaque paroisse. Ils devaient porter des masques et des gants. RZ

En temps normal, les églises géorgiennes sont pleines pour les fêtes de Pâques (ici à Tbilissi en 2014) | © Tamas Matusik/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
19 avril 2020 | 16:29
par Raphaël Zbinden
Coronavirus (411), Géorgie (20), Orthodoxes (34)
Partagez!