Le pasteur luthérien Jacques-Noël Pérès, co-président du Groupe des Dombes (Photo:  Peter Potrowl wikimedia)
International
Le pasteur luthérien Jacques-Noël Pérès, co-président du Groupe des Dombes (Photo: Peter Potrowl wikimedia)

Le Groupe des Dombes fête ses 80 ans

01.09.2017 par Jacques Berset, cath.ch

Le Groupe des Dombes, groupe œcuménique qui réunit chaque année 40 théologiens et pasteurs francophones, catholiques et protestants, pour étudier des questions controversées entre leurs Eglises, fête en 2017 ses 80 ans.

Né durant l’été 1937 de la rencontre du prêtre lyonnais Paul Couturier et du pasteur suisse Berthold Zwicky, le Groupe des Dombes se réunit pour étudier des questions controversées entre leurs Eglises, “sans toutefois engager l’autorité de celles-ci”. Il publie régulièrement des documents sur de tels thèmes, “afin de faire progresser l’unité doctrinale mais aussi d’encourager l’ensemble des chrétiens et leurs communautés à se convertir à Dieu afin de se réconcilier entre eux”, note dans un communiqué le Père Michel Kubler, membre du Groupe des Dombes.

Une initiative du prêtre lyonnais Paul Couturier

Le Groupe des Dombes tire son nom d’une ancienne abbaye cistercienne dans l’Ain qui l’a longtemps accueilli, mais il est né en Suisse et se réunit désormais chez les bénédictines de Pradines, dans le département de la Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Groupe des Dombes 2017 (Photo: Michel Kubler)

Durant sa session de travail du 28 au 31 août, le Groupe a fêté un double anniversaire: les 80 ans de sa fondation, à l’initiative de Paul Couturier, et les 19 ans de ses quartiers d’été dans cette communauté contemplative située près de Roanne.

Pour l’unité des chrétiens

La réunion de l’été 2017 a souligné ce jubilé par deux événements particuliers: une rencontre avec le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et ordinaire du lieu, et la pasteure Emmanuelle Seyboldt, nouvelle présidente du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF).

Les deux responsables d’Eglises sont venus dire au Groupe des Dombes toute l’importance qu’ils attachent au travail d’une telle instance. Importante non seulement par les documents qu’elle produit à intervalles réguliers, mais aussi, comme l’a souligné le cardinal Barbarin, par “le témoignage de votre fidélité à votre mission, sur la durée, dans un esprit fraternel”. La  pasteure Emmanuelle Seyboldt a, à son tour, relevé “la qualité de la conversation que vous tissez, telle une tapisserie sur laquelle les Eglises, grâce à vous, pourront ensuite broder leur tâche d’unité”.

La “catholicité”,  dossier très sensible dans le dialogue œcuménique

Cette session 2017 a permis au Groupe des Dombes de poursuivre son travail sous la houlette de ses deux co-présidents, le prêtre catholique Jean-François Chiron, professeur à la Faculté de théologie de Lyon, et le pasteur luthérien Jacques-Noël Pérès. Ce dernier a enseigné l’histoire du christianisme ancien et la patristique à la Faculté de théologie protestante de Paris et a dirigé l’Institut supérieur d’études œcuméniques de l’Institut catholique de Paris.

Le chantier théologique actuel du Groupe des Dombes s’attache à la notion de “catholicité”, entendue non d’abord comme la dénomination d’une confession chrétienne donnée (l’Eglise catholique romaine), mais comme une “marque” essentielle de la globalité de l’Eglise du Christ comme telle. Il s’agit d’un dossier, très sensible dans le dialogue œcuménique, que le Groupe espère boucler en 2018.

Publications du Groupe: le dernier ouvrage publié par le Groupe des Dombes est un commentaire œcuménique du Notre Père, ‘Vous donc, priez ainsi’ (Bayard 2011). Ses parutions précédentes portaient notamment sur Marie, ou encore sur l’autorité dans l’Eglise. La totalité des documents publiés par le Groupe des Dombes de 1956 à 2005 a été rééditée en un volume unique: ‘Communion et conversion des Eglises’ (Bayard 2014).


Un peu d’histoire

A la recherche d’une photo d’un vitrail du peintre suisse Eugène Burnand (1850-1921), né à Moudon, le prêtre français Paul Couturier écrit à Berthold Zwicky, pasteur à Herzogenbuchsee, en Suisse. Or celui-ci est membre de la Fraternité Saint-Jean, créée par le pasteur Richard Baümlin, qui porte le souci de l’unité des chrétiens. De ce souci partagé va naître une amitié. Pour en savoir plus: http://www.groupedesdombes.org.

Parmi les membres du Groupe des Dombes, notons la présence du chanoine Claude Ducarroz, de Fribourg, et celle du pasteur Jean-Baptiste Lipp, pasteur du secteur de Chamblandes, paroisse de Pully – Paudex.  (cath.ch/com/be)


Actualités ›