Vatican

Guerre des Malouines: évêques militaires anglais et argentin à Rome

Sous l’égide du pape François, et dans un geste de réconciliation très symbolique, le Vatican sera le 30 octobre 2019 le cadre de la restitution à l’Argentine par la Grande-Bretagne d’une statue de la Vierge de Luján. Elle avait été emportée en Angleterre après la guerre des Malouines en avril 1982, rapporte la presse britannique.

Le 2 avril 1982, l’Argentine envahit les îles Malouines (Falkland Islands en anglais), territoire britannique situé au large du pays latino-américain. Avec eux, les soldats argentins apportent une copie de la Vierge de Luján, sainte patronne de leur pays, et l’installent à Port Stanley, capitale des îles Falkland. L’opération est toutefois un échec, et les troupes argentines sont repoussées par les Britanniques. Elles laissent derrière elles la représentation mariale qui était placée dans l’église St. Mary.  

Restitution de la statue de la Vierge de Luján

Les forces britanniques la rapportent avec elles en Europe et l’installent dans leur cathédrale de Saint-Michel et Saint-George, qui est la cathédrale catholique de l’évêché des Forces armées à Aldershot, au sud-ouest de l’Angleterre.

Plus de 37 ans après ce conflit ayant fait plus de 900 morts, le pape François – premier pontife argentin de l’histoire – va recevoir ensemble Mgr Paul James Mason, ordinaire militaire anglais, et Mgr Santiago Olivera, son homologue pour les forces armées de l’Argentine. A cette occasion, le Britannique remettra la Vierge de Luján à Mgr Olivera. En retour, celui-ci offrira une nouvelle copie de la réplique de l’icône du XVIe siècle qui se trouve à Luján, à environ 68 kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires. Pour sa part, le pontife argentin bénira les deux œuvres.

Réconciliation

Mgr Olivera avait fait la demande de cet échange à Mgr Mason dès l’installation de ce dernier comme évêque aux armées en 2018. Pour le prélat britannique, il s’agit «d’une bonne occasion non seulement de restituer la statue, mais aussi de montrer une communion dans la foi entre deux pays qui ont expérimenté la division politique».

La Vierge de Luján est une image de la Mère du Christ de 38 cm de haut et sous la protection de laquelle sont placés l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay. Son histoire remonte à 1630 lorsqu’une caravane fut miraculeusement bloquée aux abords de la rivière Luján sous le poids de la petite statue. Là, une basilique a été bâtie en l’honneur de la Vierge et chaque année des millions de fidèles y viennent en pèlerinage. (cath.ch/imedia/xln/be)

Vierge de Luján, sainte patronne de l'Argentine | www.basilicadelujan.org
25 septembre 2019 | 12:49
par I.MEDIA
Argentine (113), Falkland (1), Luján (1), Malouines (1)
Partagez!