International

Haïti: Tous les religieux enlevés le 11 avril, libérés

Tous les religieux catholiques enlevés en Haïti début avril ont été libérés, a annoncé, le 30 avril 2021, la Société des prêtres de Saint-Jacques. L’enlèvement avait été revendiqué par un chef de gang local, qui avait souligné l’importance que revêtait pour lui la présence de deux Français parmi les otages.

«Nous avons retrouvé nos confrères, les religieuses et les membres de la famille du Père Jean Anel Joseph en bonne santé», a affirmé l’institut missionnaire dans un communiqué, sans préciser les conditions de leur libération ni si une rançon a été versée. Trois des sept religieux enlevés avaient déjà été libérés le 23 avril, mais quatre religieux et deux laïcs étaient toujours prisonniers.

«Des bandits»

L’enlèvement avait été revendiqué par un chef de gang local. Le groupe d’otages comprenait deux Français, une religieuse de la Mayenne et un prêtre d’Ille-et-Vilaine installé en Haïti depuis trente ans.

Les évêques du pays avaient dénoncé les «bandits», l’origine de ces enlèvements, devenus monnaie courante en Haïti, qui «agissent en toute quiétude» et qui ont «plus de pouvoir que l’État et la police».

Le 15 avril, la Conférence des évêques d’Haïti avait demandé aux écoles, universités et institutions catholiques de respecter un arrêt de travail, pour protester contre les rapts et l’insécurité dans le pays. Cet enlèvement avait choqué l’opinion au-delà des frontières de l’île. (cath.ch/ag/mp)

Les sept religieux ont été enlevés dans la banlieue de Port-Au-Prince | © Flickr/BBC World Service/CC BY-NC 2.0
30 avril 2021 | 16:35
par Maurice Page
Partagez!