Vatican

1e audience publique depuis la pandémie, le pape reçoit les soignants

Les innombrables témoignages d’amour démontrés durant cette pandémie ont laissé une empreinte indélébile dans la société et doivent permettre de construire l’avenir, a déclaré le pape François le 20 juin 2020. Le pontife a reçu en audience une délégation de médecins, infirmières et opérateurs sanitaires de Lombardi (Italie), dans la salle Clémentine. Il s’agissait de la première audience publique du pontife depuis le début du confinement en Italie. 

Le personnel médical italien qui s’est engagé avec générosité et engagement dans la lutte contre le coronavirus a constitué un point de référence pour les malades et leur famille, a déclaré le pape. En eux, les personnes malades ont presque trouvé d’autres membres de leur famille, capables d’allier leurs compétences, et ont eu l’impression d’être entourés et soutenus par des anges. Ils ont été l’un des piliers du pays, a-t-il encore salué.

A présent, a estimé le pontife, cette énergie positive doit porter ses fruits . «Il s’agit de repartir des innombrables témoignages d’amour généreux et gratuit, qui ont laissé une empreinte indélébile dans les conscience et dans le tissu de la société». Pour honorer les souffrances des malades et des nombreuses personnes décédées, dont l’expérience de vie ne doit pas être oubliée, il s’agit de construire l’avenir.

«De cette manière, nous pourrons sortir de cette crise spirituellement et moralement plus forts», a poursuivi l’évêque de Rome en mettant cependant en garde: cette reconstruction doit être effectuée ensemble et avec la grâce de Dieu. L’individualisme ne doit plus être la norme,. «Soyons attentifs, parce qu’à peine l’urgence passée, il est facile de glisser [et de] retomber dans cette illusion».

Un hommage rendu aux prêtres

Le pontife a également rendu hommage aux prêtres estimant que leur zèle pastoral et leur sollicitude créative ont aidé les gens à continuer leur chemin de foi et à ne pas rester seul face à la douleur et à la peur. Il ont su selon lui agir comme des pères et non des adolescents et ont été des signes de la présence consolante de Dieu, a-t-il ajouté en rappelant que certains d’entre eux, tout comme les médecins, étaient morts à cause de la maladie.

«Vous avez commencé un miracle» a conclu le pontife argentin en s’adressant à toute l’assemblée. Il a ainsi cité un extrait d’une réplique de l’ouvrage Les Fiancés de Manzoni, l’un de ses livres préférés: «Je n’ai jamais vu Dieu commencer un miracle et ne pas le terminer».

Parmi cette délégation, figuraient notamment le président de la région Lombardie, Attilio Fontana, Mgr Mario Delpini, archevêque de Milan, mais aussi les évêques de Padoue, Bergame et Crémone. Il s’agit de la première audience du pontife devant un groupe depuis le confinement en Italie. En raison d’une indisposition, le pape François avait dû annuler plusieurs audiences dès fin février. Le 26 février, il avait prononcé sa dernière homélie publique, lors de la messe des Cendres. (cath.ch/imedia/cg/mp)

Le pape donne une audience dans la Salle Clémentine (Photo d'illustration: dp)
21 juin 2020 | 11:36
par I.MEDIA
Partagez!